Les Olympiques à bout de souffle

Les Tigres se sont amusés aux dépens des... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Les Tigres se sont amusés aux dépens des Olympiques samedi.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Benoît Groulx étant absent pour faire du dépistage, Ron Choules a eu l'occasion de diriger la circulation derrière le banc des Olympiques de Gatineau samedi.

On dit bien «occasion», et non «chance», parce que l'ancien joueur de l'équipe est tombé sur un bien mauvais moment pour en prendre la barre, les Tigres de Victoriaville venant infliger un cuisant revers de 6-1 aux Gatinois devant 2352 amateurs au centre Robert-Guertin.

Les visiteurs n'avaient pas joué la veille tandis que les Olympiques s'étaient inclinés 5-2 à Sherbrooke vendredi soir avant de rentrer à la maison aux petites heures du matin en vue d'une rencontre qui débutait à 16 h, un net avantage pour Tigres.

L'ancien entraîneur du Titan d'Acadie-Bathurst et des Screaming Eagles du Cap-Breton n'acceptait pas cette excuse cependant.

«On s'est tiré dans le pied nous-mêmes. Sur les jeux qu'ils ont faits pour quatre ou cinq de leurs buts, il y a eu un manque de concentration de notre part. Je sais que les gars sont fatigués, mais ce n'est pas une excuse quand même. On avait mis les gars ont défi en leur disant que c'était comme un septième match, c'était aussi notre septième en novembre, mais on n'a pas passé ce test-là. Nous avons été 'softs' dans toutes les facettes du jeu. Tu dois te présenter, peu importe l'heure que tu arrives, et on ne l'a pas fait», a indiqué celui qui en est à sa première saison comme adjoint à Groulx.

«Ben m'a dit vendredi qu'il allait faire du dépistage. J'ai de l'expérience dans la ligue, mais comme ancien joueur, c'était spécial pour moi de "coacher" au "Bob" pour la première fois. C'est certain que j'aurais aimé un meilleur rendement que ça, mais ça reste un moment spécial dans ma carrière», a ajouté Choules, qui a porté les couleurs des Olympiques de Hull de 1980 à 1983.

Les visiteurs ont pris une sérieuse option sur la victoire en deuxième période quand ils ont explosé pour trois buts.

Un revirement en zone neutre du défenseur des Olympiques Gabriel Bilodeau a d'abord permis à Carl Marois de rompre l'égalité de 1-1 sur une descente à deux contre un.

À la fin d'un jeu de puissance, Félix Lauzon a ensuite sauté sur un retour de lancer pour déjouer le gardien Mathieu Bellemare dans la lucarne. L'annonceur-maison Serge Côté n'avait même pas eu le temps d'annoncer ce but que 18 secondes plus tard, Jimmy Huntington s'échappait et saisissait ensuite son propre retour pour faire 4-1.

Les Olympiques ne s'en sont jamais remis.

Carl Marois et l'ex-Olympique Pascal Laberge ont complété des doublés en troisième période pour compléter le pointage. Laberge a marqué sur un tir de punition après que le défenseur Élie Bérubé ait manipulé la rondelle dans l'enceinte. L'ancien premier choix de Gatineau a marqué sur cette échappée comme il l'avait fait au premier tiers, en déjouant Bellemare entre les jambières.

Ce dernier a alloué plus de quatre buts pour la première fois de la saison, voyant sa moyenne de buts alloués, la meilleure de la LHJMQ, gonfler de 1,92 à 2,16. Il n'avait cependant rien à se reprocher sur les six buts alloués sur 35 tirs, privant même Laberge d'un tour du chapeau sur une autre échappée en fin de rencontre.

«On ne sentait mal pour lui, il a fait le travail. Il a fait des arrêts spectaculaires et nous a tenus dans ce match. Sans lui, ça aurait été pire que ça», estimait Choules.

Vitalii Abramov a assuré la mince réplique des Olympiques avec 30 secondes à faire à l'engagement quand il a complété un bel échange entre Alexandre Alain et Yan-Pavel Laplante. L'ancien Intrépide James Povall a repoussé leurs 23 autres lancers.

Les Olympiques (14-8-1-1) terminaient ainsi une séquence de neuf parties en 16 jours. Ils pourront reprendre leur souffle un peu avant leur prochain match, vendredi prochain contre les Cataractes à Shawinigan.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer