Les Olympiques frappent tôt et fort

Vitalii Abramov, des Olympiques de Gatineau... (Archives LeDroit)

Agrandir

Vitalii Abramov, des Olympiques de Gatineau

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

(Jean-François Plante) Fidèles à leurs habitudes, les Olympiques de Gatineau ont pris une avance d'au moins deux buts dans un cinquième match de suite samedi soir face aux Voltigeurs de Drummondville.

Contrairement à leurs deux derniers matchs, les hommes de Benoît Groulx n'ont pas laissé cette avance s'envoler. Les Voltigeurs ont bien marqué les deux derniers buts de la rencontre disputée devant une foule annoncée de 1799 spectateurs au centre Robert-Guertin, mais les locaux ont facilement tenu le coup pour l'emporter 6-3.

Les Gatinois ont profité de l'absence de Joey Ratelle et Alex Barré-Boulet, deux canons offensifs des Voltigeurs, pour afficher leurs couleurs très rapidement dans la rencontre. Après cinq minutes, c'était déjà 2-0 après des buts de Yakov Trenine et Jonathon Masters. Après seulement trois tirs, le gardien partant Anthony Dumont-Bouchard a pris le chemin des douches, remplacé par Nicolas Lachance, ancien des Olympiques.

Le changement a semblé fouetter les visiteurs. Michael Carcone a compté son 19e but de la saison 33 secondes après la rentrée de Lachance, mais Vitalii Abramov et Vincent Milot-Ouellet ont répliqué avant la fin du premier engagement.

Milot-Ouellet a récidivé en deuxième période pour mettre le match hors de la portée des Voltigeurs, puis le vétéran défenseur Élie Bérubé a compté son premier but de la saison en troisième période sur la plus belle pièce de jeu de la soirée.

Mathieu Sévigny et Frédéric Aubé ont rendu le match intéressant en réduisant l'écart à 6-3 dans les 10 dernières minutes de jeu. Jusque là, les visiteurs n'avaient pas offert une grande opposition. Ils avaient tiré seulement neuf fois sur Mathieu Bellemare jusqu'à la 50e minute de jeu. Les hommes de Martin Raymond ont finalement testé le gardien des Olympiques à 18 reprises. Le duo Dumont-Bouchard et Lachance a vu 25 rondelles.

À son meilleur contre les Voltigeurs, le Drummondvillois Alex Dostie a terminé le match avec trois points. La recrue Vincent Milot-Ouellet a aussi récolté trois points. Mine de rien, ce choix de 12e ronde au dernier repêchage de la LHJMQ a accumulé sept points à ses trois derniers matches.

«Je suis content de faire des points. Je travaille fort dans les entraînements. J'ai fait beaucoup de vélo en début de saison pour me mettre en forme. Je suis arrivé ici sans me faire trop d'attentes, mais à force de jouer avec de bons joueurs, je commence à prendre confiance. Ce soir, j'ai joué avec Yakov Trenine et Alex Dostie. Ils ont fait de beaux jeux et j'en ai profité.»

Yakov Trenine a d'ailleurs récolté deux points pour la deuxième fois seulement de la saison. L'espoir des Predators de Nashville avait été limité à deux points à ses neuf derniers matchs avant d'affronter les Voltigeurs samedi.

L'entraîneur adjoint Ron Choules a répondu aux questions des journalistes après la rencontre à la place de Benoît Groulx. Il était content de voir l'équipe s'accrocher à son avance pour la première fois en trois matchs.

«C'est un pas dans la bonne direction, mais il faut mieux gérer nos fins de rencontre. Nous avons eu de la malchance en fin de match quand Jonathon Masters a envoyé la rondelle dans les gradins à deux reprises et quand nous avons eu une punition pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire. Ç'a ouvert la porte aux Voltigeurs.»

Choules s'est montré satisfait de la tenue des défenseurs qui devaient se débrouiller sans Alexandre Carrier, blessé à une épaule.

«Ils ont limité Drummondville à neuf tirs en 50 minutes. Ils ont très bien fait ça.»

Quant à l'éclosion de Milot-Ouellet, qui a célébré ses 17 ans cette semaine, Choules a indiqué que tout le crédit devait revenir à la recrue.

«Il n'était pas trop en forme et début de saison et il a travaillé fort pour rattraper les autres. Benoît (Groulx) le fait jouer avec de grands joueurs parce qu'il a une bonne vision du jeu. Il a un flair offensif. Il va bien, mais il ne doit pas se satisfaire de cela.»

Avec la victoire, les Olympiques (12-6-2) ont devancé les Voltigeurs (12-10-0) au classement. Ils ont aussi deux matches en main.

Les Gatinois vont terminer leur week-end avec une visite à Shawinigan, contre les puissants Cataractes dimanche après-midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer