Ouvert à tous

Luc Mauzeroll, président des Flames de Gatineau.... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Luc Mauzeroll, président des Flames de Gatineau.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À leur première saison dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec, les Flames de Gatineau feront tout pour laisser la chance aux «oubliés du système» en tenant un camp ouvert à tous les joueurs de la province du Québec au mois d'août.

Les joueurs nés entre 1995 et 1998 qui n'appartiennent pas aux autres équipes de la ligue sont invités à se présenter au Centre sportif de Buckingham les 14 et 15 août prochain. La direction promet d'inviter au moins cinq joueurs à son camp d'entraînement principal à la suite de ce camp ouvert. Pour un coût de 60$, chaque aspirant à un poste avec les Flames aura droit à un minimum de quatre heures de temps de glace pendant ces deux journées. Le camp d'entraînement officiel des Flames débutera la semaine suivante.

«Notre directeur général a fait plus de 125 appels pour joindre tous les joueurs admissibles de la région. Nous avons déjà une trentaine de joueurs inscrits, mais nous aimerions en recevoir une cinquantaine. On espère faire quelques découvertes», a expliqué le président du club, Luc Mauzeroll.

En 2008, le Junior de Montréal de la LHJMQ avait découvert le gardien Jean-François Bérubé à la suite d'un camp ouvert comme celui organisé par les Flames. Aujourd'hui, il cogne à la porte de la LNH dans l'organisation des Kings de Los Angeles. À l'époque, Bérubé avait été retranché de son équipe midget AAA et faisait la navette entre le midget AA et le junior AA avant d'être remarqué parmi 22 gardiens inscrits à un camp ouvert du Junior.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer