Les Olympiques terminent leur saison en beauté

François Brassard... (Photo Yan Doublet, archives Le Soleil)

Agrandir

François Brassard

Photo Yan Doublet, archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Olympiques de Gatineau amorceront les séries éliminatoires de la LHJMQ en pleine confiance vendredi prochain.

En remportant leur dernier match de la saison par la marque de 4 à 1 samedi soir à Shawinigan, ils ont terminé leur calendrier régulier avec une fiche de 12-1-2 à leurs 15 derniers matches. Ils sont partis de la 17e à la 13e position en mettant la main sur 26 points sur une possibilité de 30.

Il faudra maintenant attendre le résultat du dernier match de la saison dans la LHJMQ dimanche entre Halifax et Moncton pour déterminer le rang final des Gatinois. Les deux équipes ont 68 points. Une défaite en temps réglementaire des Mooseheads donnerait la 13e place aux Olympiques. Si tel est le cas, ils affronteraient les Remparts de Québec. Si les Mooseheads vont chercher au moins un point, les Olympiques termineront au 14e rang et ils affronteront l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Valentine Zykov a compté deux buts dans la victoire des Olympiques. Joueur affilié, Joey Brennan a compté un deuxième but et inscrit un troisième point en autant de matches depuis son rappel de l'Intrépide de Gatineau. Marc Beckstead a été l'autre gatinois à déjouer Marvin Cüpper. Après avoir compté son premier but dans l'uniforme des Olympiques vendredi, Gabriel Bilodeau a fourni deux passes.

Chez les Cataractes (39-26-3), qui avaient choisi de reposer quelques joueurs, dont Anthony Beauvillier et Dylan Labbé, Dennis Yan a été le seul à déjouer François Brassard. Le Gatinois a ainsi atteint le plateau des 100 victoires en carrière dans la LHJMQ. Le gardien de 20 ans n'a pas été très occupé. Il a bloqué 14 tirs dans la victoire.

Les hommes de Benoît Groulx ont été en contrôle de la partie. À la mi-match, ils dominaient 21-3 au chapitre des tirs. À la fin du match, c'était rendu 34-15.

«Nous avons disputé un très bon match. Shawinigan ont décidé de reposer quelques joueurs. Pas nous. Le match avait une signification. Il n'y a que Jake Coughler que nous avons laissé de côté parce qu'il était blessé légèrement. Nous terminons notre saison sur une très bonne note. Nos joueurs tenaient à finir l'année avec une fiche de ,500. Il faut être fier de notre fin de saison», a dit l'entraîneur qui a vu son équipe terminer la campagne avec une fiche de 31-31-6.

Benoît Groulx a indiqué qu'il était content de pouvoir joindre l'utile à l'agréable en accordant les deux derniers départs de la saison à son gardien de 20 ans, François Brassard. «Je ne coache pas en fonction des statistiques personnelles. Je pense toujours à l'équipe en premier. Nous avions besoin de victoires. Si François a pu atteindre le chiffre magique des 100 victoires à son dernier match de saison régulière en carrière, tant mieux.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer