Les Mustangs ont les yeux sur le premier rang

Le classement se corse dans la division Métro de la Ligue de hockey junior B de... (Archives LeDroit)

Agrandir

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le classement se corse dans la division Métro de la Ligue de hockey junior B de l'Est ontarien. Au lieu de départager les forces en présence, le dernier droit de la saison régulière est en train de raviver toutes les luttes.

À un mois du début des séries éliminatoires, les Mustangs de Gatineau peuvent toujours accéder au premier rang de la division. Ils n'accusent que trois points de retard sur le Golden Knights d'Ottawa Ouest, mais ceux-ci ont le luxe d'avoir deux matches en main. Si les Mustangs (19-15-0) gardent l'espoir de rattraper les Knights (20-11-1), c'est qu'ils disputeront leurs deux prochains matches contre eux.

Ça commence vendredi au Centre sportif de Buckingham. Le deuxième match aura lieu à l'aréna Barbara-Ann-Scott dans 10 jours.

«C'est fou comme c'est serré cette année. Mathématiquement, nos chances sont encore là pour finir au premier rang. Nous n'abdiquons pas. Trois points, dans notre ligue, ça peut se rattraper ou se perdre rapidement», explique le président des Mustangs, Luc Mauzeroll.

Un mince coussin

Si les Mustangs gardent les yeux sur le premier rang, ils n'auront pas droit à l'erreur, car on se bouscule derrière eux pour les rattraper. En troisième position, le Canadien junior d'Ottawa (16-15-3) n'a que trois points de retard, puis c'est une bataille de tous les instants entre les Jets de Metcalfe (15-15-3) et les Castors de Clarence (14-15-3) pour le quatrième et dernier rang qui donne accès aux séries éliminatoires.

Les Mustangs n'ont qu'un coussin de sept points sur les Castors au dernier rang. Bref, s'ils conservent leurs chances d'accéder au premier rang, ils devront faire attention pour ne pas glisser jusqu'au dernier rang. Les Jets et les Castors se sont mis à gagner des matches cruciaux récemment.

En ce sens, la victoire de 6-5 des Mustangs en fusillade sur les Castors dimanche tombait à point. «Nous avions sérieusement besoin de cette victoire. Il ne reste que sept matches à jouer en saison régulière. Après notre programme double contre les Knights, nous allons affronter le Canadien junior et les Castors. Personne ne sait où il va finir au classement. Ça pourrait même se déterminer dans le dernier match de la saison. C'est très rare», ajoute Luc Mauzeroll.

Ce qui joue en faveur des Mustangs, c'est l'infirmerie qui s'est finalement vidée. «Nous n'avons plus de blessés. Nous pouvons finalement nous préparer aux séries. Il nous reste trois vendredis à jouer à la maison avant de commencer les séries à la mi-février. Ça risque d'être intéressant jusqu'à la fin», conclut Mauzeroll.

Jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer