Ménage à trois au Cap

L'échange qui a envoyé le Thursolien Julien Pelletier... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

L'échange qui a envoyé le Thursolien Julien Pelletier à Rouyn-Noranda a laissé François Brassard (notre photo) dans une situation difficile au Cap-Breton.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le marché s'est activé à la veille de la date limite pour faire des transactions dans la LHJMQ hier. Sous le coup de midi aujourd'hui, les formations du circuit Courteau n'auront plus le droit de bouger.

Si les Olympiques n'ont rien annoncé hier, d'autres équipes ont emboîté le pas alors que les Screaming Eagles du Cap-Breton ont notamment exaucé le souhait de Julien Pelletier de changer d'air. L'attaquant de Thurso est passé aux Huskies de Rouyn-Noranda en retour du gardien Alexandre Bélanger et d'un choix de troisième ronde.

L'arrivée de Bélanger au Cap-Breton poussera fort probablement le Gatinois François Brassard vers la sortie. Âgé de 20 ans, Brassard est en position vulnérable puisqu'il fait maintenant partie d'un ménage à trois avec Bélanger et Miguel Sullivan. Les deux sont âgés de 19 ans. L'ancien choix des Sénateurs d'Ottawa ne connaît pas une saison à la hauteur des attentes en Nouvelle-Écosse où il affiche une moyenne de 3,83 buts alloués par match avec un pourcentage d'arrêt de ,867. À ses trois premières saisons chez les Remparts de Québec, il avait toujours affiché une moyenne inférieure à trois buts par match avec un taux d'efficacité supérieur à ,900.

L'entraîneur-chef et directeur général des Screaming Eagles, Marc-André Dumont, a indiqué que Brassard était sur le marché. S'il ne trouve pas preneur dans la LHJMQ, il pourrait se tourner vers la Ligue de l'Ontario.

Quant à Pelletier, il avait demandé une transaction. Il était heureux d'aboutir à Rouyn-Noranda hier.

«Je voulais partir d'ici. Je n'avais pas de préférence même si je souhaitais que ce soit quelque part au Québec. Je suis content d'aboutir à Rouyn-Noranda même si je continue de me retrouver aux extrémités de la ligue! Je vais renouer avec des joueurs que je connais bien en Julien Nantel et Francis Perron», a indiqué l'espoir des Blue Jackets de Columbus.

L'ailier de 18 ans a expliqué que son mauvais début de saison l'avait poussé à exiger un changement d'environnement.

«Je ne connais pas la saison souhaitée. L'équipe non plus. J'avais eu un bon début de saison, mais après j'ai été suspendu, puis blessé. Ça n'allait pas bien. Je voulais me retrouver dans l'environnement d'une équipe gagnante.»

Après avoir compté 25 buts et amassé 50 points à sa saison recrue, Pelletier a été limité à cinq buts et 14 points en 26 matches cette année.

Les Olympiques avaient montré de l'intérêt pour les services du Thursolien, mais le prix exigé par les Eagles aurait été «ridiculement élevé». Hier, l'équipe gatinoise était toujours occupée au téléphone afin d'obtenir un défenseur d'expérience. Au moins, ils ont reçu une bonne nouvelle hier. On craignait une fracture à la main du défenseur Mickaël Beauregard, mais les résultats ont été négatifs. Il était dans l'autobus pour le long voyage au Cap-Breton.

On dit que les Olympiques demeurent actifs sur différents fronts et qu'ils seraient dans les rangs pour sortir l'attaquant Jérémy Grégoire à Baie-Comeau. Reste à voir s'ils pourront se payer la facture salée.

Élie avec McDavid

En Ontario, où la date limite des transactions est fixée à vendredi, les Otters d'Érié ont donné un grand coup hier en faisant l'acquisition du Franco-Ontarien Rémi Élie et de Jake Marchment contre deux jeunes joueurs de 17 ans et six choix au repêchage! Élie, 19 ans, était le meilleur compteur des Bulls de Belleville. L'espoir des Stars de Dallas ira rejoindre l'équipe de la super-vedette Connor McDavid.

Les Bulls ont sacrifié le présent en fonction de l'avenir dans cette transaction. Ils ont mis la main sur le défenseur Jesse Saban et l'attaquant Trent Fox en plus de choix de deuxième et troisième rondes en 2015 et 2017, d'un choix de sixième ronde en 2015 et d'un choix de deuxième ronde en 2019.

jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer