Karabacek oublie de se réveiller

Vaclav Karabacek.... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Vaclav Karabacek.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le chat est sorti du sac, hier. L'entraîneur-chef de l'équipe nationale junior de la République tchèque, Miroslav Perost, a indiqué qu'il avait retranché Vaclav Karabacek parce que ce dernier s'était endormi dans sa chambre alors qu'il devait assister à une séance vidéo de l'équipe.

Le choix de deuxième ronde des Sabres de Buffalo était dans les plans de l'équipe, mais cet écart l'aura poussé vers la porte de sortie. Les coupes devaient survenir seulement après le dernier match hors-concours des Tchèques contre la Slovaquie.

«C'est mon erreur et je suis très fâché contre moi. J'aurais dû faire partie de l'équipe», a-t-il expliqué à un journaliste du site SlovakProspects.com.

Chez les Olympiques, Éric Landry a dit s'attendre à un retour de Karabacek après Noël même s'il fait partie de rumeurs de transaction avec le Drakkar de Baie-Comeau.

«Je dois lui parler. En principe, il doit revenir ici et jouer le match du 28 décembre. Il est encore avec nous.» Selon les informations du Droit, Karabacek devait passer aux mains du Drakkar en retour du Russe Valentine Zykov après le Championnat mondial junior. Le retour prématuré de Karabacek plonge les deux équipes dans une situation délicate.

À Baie-Comeau, on avait assuré aux partisans que Zykov jouerait au moins le prochain match à domicile, le 28 décembre. Le meilleur joueur européen de leur histoire était blessé depuis la fin du mois d'octobre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer