Groulx donne le «C» à Lazar sans hésiter

Curtis Lazar ne prend pas la tâche que... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Curtis Lazar ne prend pas la tâche que ses entraîneurs lui confient à la légère.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

À l'écouter raconter le processus ayant mené à la nomination du capitaine et des deux assistants d'Équipe Canada junior, Benoit Groulx n'a vraisemblablement pas eu à se creuser les méninges pour en arriver à sa décision.

Peu de temps après leur réveil hier matin, Curtis Lazar, Sam Reinhart et le jeune prodige Connor McDavid ont appris de la bouche de leur entraîneur-chef qu'ils formeraient le groupe de leaders d'une formation envers laquelle les attentes sont très élevées, à quelques jours du début du Championnat mondial de hockey junior à Montréal et à Toronto.

Lazar a joué pour le Canada au Championnat mondial de hockey junior l'an dernier à Malmö, en Suède, où le Canada a terminé quatrième. Il a également pris part au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2012, a fait partie de l'équipe nationale masculine des moins de 18 ans du Canada et a assisté au camp de développement de l'équipe nationale junior du Canada en août.

Reinhart et McDavid ont aussi représenté le Canada au Mondial junior 2014, et ils étaient coéquipiers au sein de l'équipe nationale au Championnat mondial de hockey des moins de 18 ans en 2013, remportant la médaille d'or. À l'époque, Reinhart était le capitaine de cette équipe, tandis que McDavid a été le meilleur pointeur de l'événement et fut nommé l'attaquant par excellence du tournoi.

Reinhart a été le premier choix des Sabres de Buffalo, et deuxième au total, lors de la séance de sélection de 2014 tandis que tout indique que McDavid sera le premier espoir nommé lors du repêchage de juin prochain.

«Pour moi, c'était vraiment naturel de nommer ces trois gars-là», a déclaré Groulx hier matin, en marge d'une activité visant à annoncer un partenariat entre la Fondation Hockey Canada et Canadian Tire.

«On les connaît de l'année dernière pour avoir passé du temps avec eux en Suède. J'ai eu l'opportunité de voir comment ces joueurs pratiquaient tous les jours, la façon dont ils jouaient les matches, mais aussi comment ils se comportent à l'extérieur de la glace et avec leurs coéquipiers. Ils ont tous des points en commun: ce sont de très bonnes personnes, ce sont de bons joueurs de hockey, ce sont des joueurs qui veulent gagner et ce sont des joueurs qui veulent faire la différence. Pour moi, c'est très important dans une équipe comme la nôtre», a-t-il ajouté.

Les yeux qui pétillent

Lazar avait les yeux pétillants lorsqu'il a discuté avec les nombreux membres des médias lundi matin.

«Lorsque j'ai appris la nouvelle, j'avais le sourire, comme d'habitude! a confié Lazar. C'est un bel honneur et je ne m'y attendais pas. C'est un titre qui peut être décerné à plusieurs, et je suis honoré de savoir que mes collègues et le personnel d'entraîneurs ont une très haute opinion de moi. Je sais qu'il y a d'importantes responsabilités qui accompagnent ce rôle, mais je veux assumer ces responsabilités avec humilité et être moi-même.

«Il y a toujours un peu de pression avec une telle nomination, surtout lorsque vous jouez dans un tournoi aussi important que le Championnat mondial junior au Canada. De mon côté, je veux simplement que les gars ne regardent pas trop loin devant eux, qu'ils vivent les journées une à la fois et qu'ils apprécient leur expérience.»

Le Canada affrontera la Suisse le 23 décembre à Montréal, à son dernier match préparatoire avant le début de la compétition. La formation définitive du Canada pour le Championnat mondial de hockey junior doit être soumise officiellement à l'IIHF le 25 décembre. Le Canada amorcera le tournoi le lendemain de Noël en affrontant la Slovaquie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer