Une tradition qui porte chance?

La dernière fois que les Suédois ont participé... (Dominique Binoist, LeDroit)

Agrandir

La dernière fois que les Suédois ont participé à une réunion de ce genre au Canada, ils ont mis fin à une disette de 31 ans sans médaille d'or. C'était en 2012, lorsque le tournoi avait lieu en Alberta.

Dominique Binoist, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'équipe nationale junior de la Suède aime jouer au Canada.

La dernière fois que le Championnat du monde de hockey junior (CMJ) a été présenté en sol canadien, la Suède a mis fin à une disette de 31 ans sans médaille d'or. Le tournoi se déroulait en Alberta en 2012. Mika Zibanejad, maintenant des Sénateurs d'Ottawa, avait compté le but gagnant en prolongation contre la Russie.

Juste avant d'amorcer le tournoi, l'équipe avait pris le temps de visiter le Consulat de la Suède à Calgary. Jonas Fransson était le gérant du club. Il est persuadé que cette visite «inoubliable» en «terrain connu» avait porté chance à son club. Débarqué dans la capitale nationale mardi dernier en prévision du CMJ 2015, Fransson était vraiment ravi quand l'ambassadeur de son pays, Per Sjögren, a convié toute l'équipe à un souper dans le quartier Rockliffe hier soir.

«Je crois bien que nous avons lancé une tradition. C'est une visite chanceuse qui nous permet de sortir de l'hôtel et de nous sentir chez nous», explique Jonas Fransson.

Grand amateur de hockey, Per Sjögren tenait à accueillir l'équipe qui fera la fierté de la Suède au cours des prochaines semaines en leur proposant un buffet mi-traditionnel suédois et mi-canadien. «Je tenais à ce que les joueurs puissent baigner dans une atmosphère suédoise avant d'amorcer le tournoi. Ils sont jeunes. Ils sont loin de la maison pendant le temps des Fêtes. Si je peux leur servir d'appui moral, mon objectif aura été atteint.»

Un espoir du Canadien de Montréal, Jacob de la Rose a apprécié l'initiative de l'ambassadeur hier. «C'est bien de pouvoir garder nos traditions du temps des Fêtes pendant notre passage ici. Chez nous, on fête Noël en grand, mais ça se passe le 24 décembre», lance celui qui prendra part à son troisième CMJ.

La Suède a été médaillée à ses trois dernières présences au Canada. En plus de l'or en 2012, elle a remporté l'argent en 2010 en Saskatchewan et en 2009 à Ottawa. Pourquoi autant de succès ici?

«Parce que le hockey est énorme au Canada! C'est vraiment excitant de jouer devant tous ces gens passionnés de hockey. Il n'y a rien de comparable. En même temps, je crois que nous récoltons les fruits de notre programme de hockey. Nous venons de participer à trois finales consécutives.»

Favoris pour l'emporter chez eux en 2014 quand le tournoi était disputé à Malmö, les Suédois ont vu la Finlande leur soutirer la médaille d'or en prolongation lors de la finale. Aucun pays n'a gagné le championnat sur ses terres depuis le Canada en 2009. Capitaine des Suédois, de la Rose avoue qu'il y a une pression supplémentaire pour le pays hôte, mais qu'il y a des avantages à tirer d'être à la maison.

«C'est une bonne pression d'être à la maison. En même temps, ça peut être un peu étouffant. Si ça devait s'avérer le cas cette année, il faudra en profiter», a dit celui qui ne voulait pas trop se fier à la défaite de 5-2 contre le Canada jeudi pour mesurer la force de son équipe.

«C'était notre premier match préparatoire. Pour plusieurs de nos joueurs, c'était une première expérience sur une petite patinoire. Nous étions sur les talons en première période, mais nous avons eu de bons moments par la suite.»

La visite à Ottawa aura également permis à l'équipe suédoise d'assister à un match des Sénateurs d'Ottawa vendredi dernier.

«Erik Karlsson et Mika Zibanejad nous avaient réservé deux grandes loges. J'étais vraiment content de voir nos anciens joueurs nous payer la traite comme ça. De voir Karlsson avec le «C» du capitaine sur son chandail, c'était assez fantastique. Et comment oublier le but en or de Zibanejad?», demande le gérant Fransson.

Reste à voir si les récentes visites des représentants du Tre Kronor leur apporteront la même chance qu'en 2012.

jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer