Joseph Veleno, un nom à retenir

Joseph Veleno.... (Archives LeDroit)

Agrandir

Joseph Veleno.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jonathan Drouin, Anthony Duclair, Michael Matheson, Louis Leblanc, Alex Killorn.

Les Lions du Lac St-Louis ont vu passer quelques grands talents au cours des 10 dernières années. À ce groupe de joueurs repêchés tôt dans la LNH, il faudra ajouter le nom de Joseph Veleno.

Le jeune homme de Kirkland n'a rien à envier aux cinq joueurs étoiles qui ont marqué l'histoire récente des Lions. Il est déjà le deuxième marqueur de l'équipe... à l'âge de 14 ans. L'attaquant de 6'1'' et 170 livres joue dans une ligue composée de joueurs de 15, 16 et 17 ans, mais le «phénomène» totalise déjà 39 points en 28 parties. Après avoir connu «un lent départ» où il s'est adapté à la vitesse du jeu de la Ligue midget AAA du Québec, il a pris ses aises. Il vient de récolter 16 points à ses neuf derniers matches.

Non seulement le cadet de la ligue arrive à tirer son épingle du jeu, mais selon son entraîneur Jon Goyens, il contribue à améliorer ses compagnons de jeu.

«Il est d'un calme olympien avec la rondelle. Il aide les autres à bien paraître sur le plan offensif. Il sait exactement quand c'est le moment de faire un jeu. Il n'a que 14 ans, mais il est déjà bon sur les 200 pieds de la patinoire. C'est rare qu'un joueur de cet âge-là puisse être aussi complet. Son style me rappelle Jonathan Toews. On l'utilise à toutes les sauces. Il est à la pointe en avantage numérique. Il tue des punitions.»

Jon Goyens a connu la brochette des joueurs élites des Lions. Il avance que Veleno est dans la même classe.

«Drouin, Duclair, Matheson, Leblanc et Killorn sont tous des joueurs différents. Cependant, une qualité les caractérise: leur éthique de travail. À 14 ans, Joseph a déjà une discipline de fer. Il pense à tout: son repos, sa nutrition, sa préparation. C'est déjà un professionnel dans l'âme.»

Joseph Veleno participe au Challenge Reebok à Gatineau cette semaine. Il fait déjà saliver les recruteurs même s'il ne sera pas admissible au repêchage de la LHJMQ avant 2016.

S'il n'en tenait qu'à lui, cependant, il patinerait dans le circuit Courteau dès l'an prochain. Personne n'a eu l'autorisation de le faire dans la LHJMQ même si John Tavares, Aaron Ekblad et Connor McDavid ont pu obtenir le statut de joueur d'exception pour évoluer dans la Ligue de l'Ontario à 15 ans.

Une première?

«Je sais que c'est difficile à obtenir, mais j'aimerais devenir le premier à jouer à 15 ans dans la LHJMQ. Sidney Crosby n'a pas eu ce traitement, mais ce statut de joueur d'exception n'existait pas à ce moment. Si ce n'est pas possible, je vais revenir avec les Lions à 15 ans. Je vais aussi regarder du côté de la USHL ou des rangs collégiaux aux États-Unis. Je veux garder toutes les portes ouvertes.»

Même si son entraîneur insiste pour dire que son protégé demeure humble devant ses succès, Joseph Veleno respire la confiance. Il avait hâte de relever le défi de jouer dans la Ligue midget AAA et de s'imposer malgré ses 14 ans.

«J'aimais regarder Jonathan Drouin quand j'étais plus jeune. Je savais ce que ça prenait pour jouer dans cette ligue. J'avais confiance de pouvoir tenir mon bout.»

Joseph Veleno ajoute que le hockey est sa plus grande passion. Jon Goyens peut en témoigner.

«Il faut constamment le retenir. Il voudrait toujours être sur la glace 30 minutes avant nos entraînements. Comme Jonathan Drouin, il aimerait arriver à l'aréna à huit heures le matin et y rester pour coucher!»

Les amateurs de hockey de la LHJMQ ont applaudi les exploits de Drouin, Duclair et Leblanc au fil des ans. Ils pourraient bientôt en avoir plein la vue avec Veleno.

Pour voir les espoirs des Olympiques

Michaël Larose (A), Trois-Rivières, 12 h

Ryan Coughlin (G), Lac St-Louis, 12h30

Alex Breton (D), Lévis, 14h45

Justin Labrecque (A), Esther-Blondin, 16h30

Félix Gagnon (A), Notre-Dame, 16h30

Loïc Parent (D), Gatineau, 19h15

Le match qui fera courir les dépisteurs

14h45, Magog vs Lévis

«Ce sont deux bonnes équipes avec plusieurs joueurs de 15 ans, dont certains qui sont hautement cotés. Antoine Morand et Alex D'Orio à Magog ainsi qu'Anthony Poulin, Louis-Filip Côté et Tommy Cardinal du côté de Lévis sont de très bons espoirs.»

- Raphaël Pouliot, directeur du recrutement, Huskies de Rouyn-Noranda

Horaire complet: www.liguemidgetaaa.ca/calendrier.php

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer