Rémi Élie brouille les cartes et mérite une invitation

Rémi Élie... (Courtoisie)

Agrandir

Rémi Élie

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'année de rêve de Rémi Élie se poursuit.

La saison du hockeyeur de 19 ans originaire de Green Valley, dans l'Est ontarien, avait plutôt bien commencé quand les Stars de Dallas lui ont accordé un contrat de trois ans à la fin du mois de septembre. En novembre, il a été invité à participer à un match la Série Subway Canada-Russie. Là, il a inscrit un but de toute beauté qui n'a pas échappé à l'attention des patrons de Hockey Canada.

Hier, le Franco-Ontarien des Bulls de Belleville a reçu une autre bonne nouvelle quand son nom a été retenu parmi les 29 joueurs qui participeront au camp de sélection d'Équipe Canada junior (ÉCJ). Élie est un des quatre joueurs à avoir déjoué les plans de l'équipe depuis le mois d'août. Comme Rourke Chartier, Joe Hicketts et Lawson Crouse, Élie n'était pas au camp estival.

Chartier mène toutefois les compteurs de la Ligue de l'Ouest avec 29 buts en 27 matches. Hicketts est un petit défenseur offensif de 5'8''. Crouse est un attaquant imposant de 17 ans alors qu'Élie mène les Bulls avec 29 points en 27 parties.

«Le camp d'été, ce n'était qu'une étape, souligne l'entraîneur-chef Benoît Groulx. Nous avions Rémi à l'oeil. Son nom revenait souvent sur la table et il a très bien fait à la Série Subway. Il nous a forcé la main. C'est un joueur qui patine bien, qui s'implique physiquement et qui a un très bon lancer. Ce sera à lui de nous démontrer qu'il a sa place.»

Meilleure saison en carrière

L'attaquant de 6'1'' et 200livres est conscient que sa cote a monté en flèche.

«C'est vraiment ma meilleure saison en carrière. Mon agent m'avait dit que le match de la Série Subway allait être important pour moi et que ce match pouvait faire la différence entre une invitation ou pas. Je crois avoir prouvé ce que je pouvais faire contre les Russes. Je suis vraiment excité et très content d'avoir été invité», a-t-il raconté au Droit hier.

Son ami Nick Baptiste, récemment échangé aux Otters d'Érié, sera l'autre représentant de la région d'Ottawa au camp d'ÉCJ. L'attaquant Nick Paul, un espoir des Sénateurs d'Ottawa, a également reçu une invitation. Chez les Olympiques de Gatineau, Alexandre Carrier et Alexandre Alain devront attendre à l'an prochain avant d'espérer passer à la dernière étape même s'ils ont participé à la Série Canada-Russie. Travis Konecny, des 67's d'Ottawa, est dans le même bateau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer