Ligue centrale de hockey junior A

La victoire transforme les «P'tits Sénateurs»

Martin Dagenais, l'entraîneur gérant des Sénateurs d'Ottawa dans... (Yvon Legault, LeDroit)

Agrandir

Martin Dagenais, l'entraîneur gérant des Sénateurs d'Ottawa dans la Ligue centrale de hockey junior A du Canada.

Yvon Legault, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yvon Legault
Le Droit

C'est fou ce qu'une victoire peut faire pour la confiance d'une équipe. Parlez-en à Martin Dagenais, l'entraîneur gérant des Sénateurs d'Ottawa dans la Ligue centrale de hockey junior A du Canada.

Les Sénateurs ont défait les puissants Canadiens de Carleton Place, les champions en titre du circuit, le 17 septembre dernier. Une décision de 4-1. Depuis, ils sont invaincus, ils ont collé quatre autres victoires de suite. L'attaque, qui avait produit seulement 15 buts au cours des sept premiers matches de la saison, en a inscrit pas moins de 25 au cours de cette séquence victorieuse.

«Nous jouons aussi bien qu'au début de la saison. La différence, c'est que nous marquons des buts maintenant, explique Dagenais. Nous sommes beaucoup plus opportunistes que nous l'étions à nos premières joutes.»

À quoi attribuer cette explosion offensive des «P'tits Sénateurs»? À un échec-avant soutenu plus agressif, affirme l'entraîneur-gérant. Le résultat de petites modifications apportées lors de la fameuse victoire contre Carleton Place. L'équipe a dû se débrouiller sans les services de certains de ses meilleurs joueurs lors de cette partie. Les jeunes ont dû prendre la relève et ils l'ont très bien fait.

«Cette joute à été l'élément déclencheur, sans aucun doute, souligne Dagenais. Nous avons demandé à nos attaquants d'être plus agressifs en échec-avant, de mettre plus de pression sur le porteur du disque, surtout en zone ennemie. Nous leur avons demandé aussi de prendre le filet adverse d'assaut plus fréquemment et avec plus de conviction. Ils l'ont fait et les résultats ont été concluants. Depuis, ils croient au système et ils y adhèrent.»

Ce réveil offensif est l'affaire de toute l'équipe, soutient le jeune instructeur. Par contre, deux joueurs ont donné le ton: le vétéran Shawn Lynch et la recrue Brendan Valko. Lynch a obtenu 11 points au cours de cette heureuse séquence, tandis que Valko en a amassé deux de plus (6 buts et 7 passes).

La brigade défensive a contribué grandement aussi aux récents succès des «P'tits Sénateurs». Elle a alloué seulement neuf buts au cours de cette heureuse séquence.

«Encore là c'est le résultat d'un bel effort collectif. Depuis le début de la saison, nous avons alloué en moyenne seulement 24 lancers au but, ce qui nous confère le premier rang à ce chapitre dans le circuit. C'est quatre lancers de moins que les Colts de Cornwall qui occupent la deuxième place», note fièrement Dagenais.

Les Sénateurs disputeront deux matches en autant de soirs, ce soir et demain. Ils accueilleront les Hawks de Hawkesbury, puis les Grads de Cumberland. À noter que ces deux joutes seront disputées à Casselman et Rockland respectivement.

«C'est une nouvelle expérience que nous voulons tenter cette année. Nous alignons des joueurs qui proviennent de ces deux régions. Nous pensons que ce serait une bonne idée d'y disputer des matches du calendrier régulier.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer