Les Olympiques parleront au deuxième rang

Les Olympiques, en ce moment, détiennent le deuxième... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Les Olympiques, en ce moment, détiennent le deuxième choix et pourront choisir le joueur qu'ils convoitent.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Benoît Groulx demeure très actif aux assises de la LHJMQ à Sherbrooke.

Après avoir échangé Vincent Dunn à Rimouski contre un choix de première ronde (#16) et un choix de sixième ronde, LeDroit a appris qu'il se serait tourné vers le Phoenix de Sherbrooke pour lui soutirer le deuxième choix de la première ronde du repêchage qui se tiendra samedi.

Tous les intervenants s'attendent à ce que le défenseur Luke Green soit le premier choix des Sea Dogs de Saint-Jean au repêchage 2014.

Les Olympiques, en ce moment, détiennent le deuxième choix et pourront choisir le joueur qu'ils convoitent.

Pour obtenir ce deuxième choix au total, les Olympiques ont donné deux choix de première ronde (#4 et #16). Ceux-ci ont été obtenus dans les transactions de Kameron Kielly et Vincent Dunn.

Les Olympiques avaient deux choix de première ronde (#4 et #7) avant de se rendre à Sherbrooke. Ils en détiennent toujours deux, soit le #2 et le #12.

On rapporte maintenant que Benoît Groulx serait dans le coup pour ramener François Brassard à Gatineau. Le gardien de 20 ans des Remparts de Québec est également en demande au Cap-Breton.

À Québec, le directeur général Philippe Boucher a indiqué qu'il se sentirait très à l'aise d'amorcer la saison avec Brassard et le jeune Callum Booth. «Ils formeraient un des meilleurs duos de la ligue. Il va falloir payer cher pour le sortir de chez nous.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer