Les 67's balaient la bataille de la rivière des Outaouais

Les 67's comptent plusieurs défenseurs imposants et ils... (Photo Le Droit)

Agrandir

Les 67's comptent plusieurs défenseurs imposants et ils ont fait la vie dure aux petits attaquants des Olympiques.

Photo Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dommage que les Olympiques de Gatineau et les 67's d'Ottawa ne s'affronteront plus cette saison, à moins que ce ne soit à la coupe Memorial, ce qui est peu probable alors que ces derniers sont en reconstruction.

À leur deuxième duel en 24 heures, ces voisins qui ne sont séparés que par la rivière des Outaouais ont bien montré que leur rivalité est toujours bien vivante, même si elle se limite à des parties hors-concours.

Les solides mises en échec et les attroupements après le sifflet n'ont pas manqué au cours de cette rencontre remportée 4-1 par les 67's samedi soir devant une petite foule de 2031 amateurs au centre Robert-Guertin.

Comme la veille à Rockland, les Olympiques se sont butés à un gardien en grande forme. Après avoir vu son adjoint Jacob Blair effectuer 39 arrêts dans un gain par le même pointage, le gardien de 20 ans Clint Windsor a brillé lui aussi face aux 33 lancers des locaux, incluant plusieurs arrêts avec un haut taux de difficulté.

Marc-Olivier Brouillard l'a privé d'un blanchissage en marquant lors d'une double supériorité numérique avec 1:11 minute à jouer, atteignant la lucarne d'un tir précis.

« Brouillard a été notre meilleur joueur. estimait l'entraîneur-chef des Olympiques Benoît Groulx après le match. Il a 20 ans et il est habitué de jouer dans ce trafic-là, ça ne le sortait pas de sa 'game'. Alors que plusieurs de nos jeunes joueurs n'étaient pas habitués de composer avec moins de temps et d'espace. Ils ont eu beaucoup de difficultés à s'adapter et il y a eu beaucoup de gestes précipités. Nous n'avons pas été intimidés, mais nous avons été dérangés. Ils (les 67's) n'ont pas été si physiques que ça, mais ils prennent beaucoup de place. »

Les 67's comptent plusieurs défenseurs imposants et ils ont fait la vie dure aux petits attaquants des Olympiques. Parmi les 70 minutes de punition imposées par les officiels, il y en a eu plusieurs qui témoignaient d'un peu de frustration chez les locaux.

Malgré les nombreux attroupements, il n'y a eu qu'une seule vraie bataille, opposant Derek Sheppard à Taylor Davis au deuxième vingt.

« Les deux matches de cette série ont été de bons matches, les deux clubs ont joué avec ardeur, mais il n'y a pas eu de débordements. C'est bien d'affronter un club différent de ceux qu'on voit souvent pendant la saison régulière. Nos gardiens ont bien joué dans les deux parties, ce qui était bon à voir », estimait l'entraîneur-chef des 67's Chris Byrne, qui avait laissé son spectaculaire premier choix, Travis Konecky, dans les gradins pour l'occasion, histoire d'évaluer d'autres hockeyeurs.

Brett Gustavsen, Tyler Hill, Ryan Van Stralen, en désavantage numérique, et Brendan Bell, dans un filet désert, ont marqué les buts des 67's.

Alors que les Olympiques avaient plus que le double de tirs des 67's en début de deuxième, Gustavsen a marqué sur une échappée alors que son tir a raté la cible, mais que le retour de la baie vitrée a dévié sur le bras du gardien Anthony Brodeur. Ce dernier, qui quitte dimanche pour le camp des Devils du New Jersey, a été plus occupé par la suite, faisant face à un total de 25 lancers.

Les Olympiques, qui complétaient leur calendrier préparatoire avec ce match (ils ont présenté une fiche de 3-3), lanceront maintenant leur saison régulière vendredi en recevant les Foreurs de Val-d'Or. D'ici là, ils espèrent avoir des nouvelles de certains de leurs piliers partis à des camps professionnels, soit Émile Poirier (Calgary), Vincent Dunn (Ottawa), Martin Reway (Montréal), Taylor Burke (Phoenix) et Mickael Beauregard (Boston).

Les 67's, de leur côté, devront maintenant attendre au vendredi 20 septembre avant de lancer leur campagne régulière en recevant les Bulls de Belleville au Centre Canadian Tire.

Ottawa, en passant, a remporté les quatre derniers affrontements hors-concours contre les Olympiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer