Dernière heure

Brassard s'entraîne avec l'élite nationale

Hockey Canada a invité 19 gardiens à Calgary... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Hockey Canada a invité 19 gardiens à Calgary le week-end dernier afin de parfaire leurs habiletés. Le Gatinois François Brassard est l'un de ceux qui a pu profiter des conseils des entraîneurs de gardiens de premier plan.

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des milliers de parents canadiens ont allongé des centaines de dollars pour permettre à leurs enfants de participer à des camps de hockey d'été. Ceux de François Brassard ne sont pas différents des autres.

Pour le portier gatinois de 19 ans, le rendez-vous annuel se tenait dans la région outaouaise à l'école de hockey de Michel Vallière, l'entraîneur des gardiens des Olympiques de Gatineau.

Les leçons supplémentaires ont sûrement porté fruit. Aujourd'hui, François Brassard fait partie de l'élite du hockey junior canadien. Marc et Julie Brassard n'ont plus à piger dans leurs poches pour envoyer fiston dans un camp de hockey axé sur la position de gardien de but.

Gardien numéro un des Remparts de Québec et espoir des Sénateurs d'Ottawa, François Brassard vient de goûter au programme d'excellence des gardiens de Hockey Canada le week-end dernier. Toutes dépenses payées, il a passé quatre jours à Calgary en compagnie des meilleurs gardiens de la Ligue canadienne de hockey.

Le contraste entre l'école de hockey d'été et le programme réservé à l'élite nationale a été flagrant pour celui qui a dominé la LHJMQ pour les minutes jouées en 2012-13.

«Entourés des meilleurs»

«Il y avait beaucoup moins de gardiens sur la patinoire. Le nombre d'entraîneurs était également impressionnant. Ils avaient beaucoup de temps pour travailler avec nous sur une base individuelle. Nous étions entourés des meilleurs du métier. Nous avons été très gâtés. Ça donne le goût de jouer pour Équipe Canada junior.»

Hockey Canada avait invité 19 gardiens à Calgary du 13 au 16 juin. Treize y étaient dans la catégorie U-20. Les six autres ont participé au camp dans la catégorie U-18. Brassard était un des sept gardiens en provenance de la LHJMQ.

Sur place, huit entraîneurs des gardiens prodiguaient leurs conseils. Du groupe, Brassard connaissait surtout David Marcoux, superviseur du programme de Hockey Canada pendant la fin de semaine.

«J'ai connu David en travaillant pour lui à ses écoles de hockey à Ottawa», a dit le cerbère de 6'1'' et 160livres qui aimerait sans doute que Marcoux remplace Ron Tugnutt à titre d'entraîneur des gardiens des équipes nationales canadiennes. Ce dernier a perdu son poste auprès de Hockey Canada récemment.

Si Marcoux devait le remplacer à temps plein, Brassard aurait sans doute un allié supplémentaire quand viendra le temps de choisir les trois gardiens qui vont participer au camp estival de l'équipe canadienne junior.

L'an dernier, Brassard avait vécu sa première expérience en hockey international quand il a affronté les Russes dans le cadre de la série Subway Canada-Russie. À 19 ans, il aimerait bien être considéré pour l'événement à nouveau surtout qu'un des deux matches disputés sur le territoire de la LHJMQ aura lieu à Gatineau.

Plus de détails dans LeDroit du 20 juin 2013 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer