Un nouveau cahier de jeux à apprendre

Eli Ankou, qui a fait ses classes chez... (archives, Associated ress)

Agrandir

Eli Ankou, qui a fait ses classes chez les Panthers de Cumberland, a appris en se pointant à l'entraînement des Texans de Houston, dimanche matin, qu'il venait d'être réclamé par les Jaguars de Jacksonville.

archives, Associated ress

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Eli Ankou n'avait que quelques minutes pour discuter au bout du fil. Il venait de sortir du stade des Jaguars de Jacksonville. Quelques heures d'études l'attendaient en soirée dans un hôtel.

« J'ai un nouveau cahier de jeux à apprendre rapidement », a souligné le joueur de ligne défensive franco-ontarien. Il venait de terminer un premier entraînement lundi avec sa nouvelle équipe dans la NFL.

Les quatre derniers mois, l'athlète originaire d'Orléans les a passés chez les Texans de Houston. La formation qui l'a mis sous contrat en avril, quelques heures après le repêchage.

L'organisation l'a libéré vendredi à la conclusion des camps d'entraînement. Pas qu'elle n'a pas aimé son rendement, Au contraire. Mais les places se faisaient rares.

Mais les Texans s'apprêtaient à le ramener dans son giron dimanche au sein de son équipe de réservistes quand les Jaguars ont réclamé Ankou au ballottage.

« Une surprise. Je ne pensais pas qu'une équipe me choisirait », a-t-il relaté.

Tellement que l'ailier converti en plaqueur s'est pointé au complexe d'entraînement des Texans dimanche matin. Il a appris qu'il devait faire plutôt ses valises et se diriger vers la Floride.

Mieux ? En le réclamant, les Jaguars lui ont assuré une place au sein de sa formation régulière de 53 joueurs.

Reste à voir s'il sera en uniforme en vue du premier match de la saison dimanche contre les... Texans.

« On verra. Je ne le sais pas, s'est limité à dire Ankou, qui fait 6'3'' et 325 livres.

«Pour l'instant, je veux juste apprendre nos jeux rapidement», a-t-il ajouté.

Le jeune homme âgé de 22 ans, qui a passé une partie de ses années scolaires à l'école secondaire Béatrice-Desloges, aura vite goûté à la vie parfois rocambolesque de joueurs de la NFL. «En pratiquant ce métier, tu le sais que les choses peuvent changer rapidement. Tu dois toujours être prêt à te retrouver ailleurs», a-t-il avoué.

Ankou a eu aussi droit à une leçon de vie dans la dernière semaine à Houston. La ville est durement touchée par les inondations, résultat du passage de l'ouragan Harvey.

Les recrues des Texans ont été épargnées, car elles étaient logées dans un hôtel situé dans une zone non sinistrée.

«Mais j'ai vu en personne des gens qui ont dû être secourus de leur maison. Des gens qui n'ont plus rien, qui ne savent pas ce qui va se passer pour eux maintenant...»

Le Deuxième

Eli Ankou, qui a fait ses classes chez les Panthers de Cumberland avant de disputer son football universitaire à UCLA, devient le deuxième joueur franco-ontarien en cinq ans à percer l'alignement d'une équipe de la NFL. Christo Bilukidi, également d'Orléans, a porté les couleurs d'Oakland, Cincinnati et Baltimore de 2012 à 2016 avant d'annoncer sa retraite à l'âge de 27 ans.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer