Gascon-Nadon: gare aux attraits de Montréal...

«Montréal est une belle ville et je pense... (Le Droit, Patrick Woodbury)

Agrandir

«Montréal est une belle ville et je pense qu'il y a peut-être des joueurs qui en profitent un peu trop. Il faut juste rester concentré avant ce genre de match», a déclaré Arnaud Gascon-Nadon, originaire de Montréal (au centre).

Le Droit, Patrick Woodbury

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Originaire de Montréal, Arnaud Gascon-Nadon pense que la fiche de 3-2 des Alouettes à domicile cette saison - elle est de 0-4 à l'étranger - s'explique en partie par l'avantage du terrain dans un Stade Percival-Molson assez particulier, mais aussi parce que les clubs visiteurs abusent un peu trop des attraits de la ville quand ils y débarquent.

«Montréal est une belle ville et je pense qu'il y a peut-être des joueurs qui en profitent un peu trop. Il faut juste rester concentré avant ce genre de match. Je pense que ce ne sera pas un problème avec notre équipe», a déclaré l'ailier défensif du Rouge et Noir d'Ottawa avant de mettre le cap vers Montréal en prévision du match de jeudi contre les Alouettes. 

La métropole est également bien connue de ses coéquipiers Antoine Pruneau (ancien Carabins l'Université de Montréal), Jason Lauzon-Séguin (originaire de Pointe-Claire), Louis-Philippe Bourassa (ancien Carabins) et Patrick Lavoie (ancien Alouettes). À noter que le Québécois Anthony Gosselin, originaire d'Otterburn Park en Montérégie (à 45 km de Montréal), disputera un cinquième match cette saison comme substitut de Lavoie.

Gascon-Nadon  était en uniforme samedi, mais il a peu joué en revenant d'une blessure à l'aine. «C'était un peu rough la semaine passée, mais ça devrait être mieux cette semaine. J'ai eu une bonne pratique [mardi], j'ai poussé et ça a bien été», a assuré l'ancien joueur vedette du Rouge et Noir de l'Université Laval. «C'est assez difficile de gérer ce genre de blessure là, c'est un muscle et parfois tu veux pousser, mais le muscle n'est pas prêt pour ça. Mais on a pris le temps que ça a pris», a confié Arnaud-Gascon, qui a raté deux parties en raison de cette blessure.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer