Et il s'appela Armagedon

Dans ses temps libres,  Armagedon X Draughn dit « aimer... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

Dans ses temps libres,  Armagedon X Draughn dit « aimer lire la Bible ».

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il s'est distingué en réussissant une interception spectaculaire. Ce qui lui a valu des applaudissements de la part des amateurs qui assistaient à ce premier entraînement. Mais surtout, Armagedon Draughn a retenu l'attention en raison de son prénom inhabituel qui évoque la destruction.

« Il remporte clairement le titre à ce chapitre. J'ai dit aux joueurs que personne ne pourra battre un tel prénom dans l'équipe », a soutenu l'entraîneur-chef du Rouge et Noir, Rick Campbell.

Ce dernier dirige déjà l'équipe la plus diversifiée de la LCF. On y retrouve SirVincent Rogers, Daje Johnson, Serderius Bryant, Bilal Marshall et Imoan Clairborne.

Draughn est un demi défensif âgé de 23 ans qui a grandi à Atlanta, en Géorgie. Il n'a pas été réclamé lors du repêchage de la NFL à sa sortie des rangs collégiaux ni invité à un mini-camp d'une des 32 équipes au sud de la frontière.

« J'ai participé à un essai public organisé par le Rouge et Noir plus tôt ce mois-ci non loin de chez moi. Puis jeudi dernier, j'ai eu l'appel de venir ici, qu'un vol d'avion m'attendait. Je n'ai pas hésité une minute et j'ai accepté. »

Le joueur de 6'3'' et 187 livres dit que « Dieu l'a guidé vers Ottawa ». Et c'est justement une intervention divine qui aurait motivé sa mère originaire des Caraïbes de le nommer Armagedon.

« Quand elle était enceinte, elle a longuement prié afin de savoir comment m'appeler. Un jour, elle a obtenu sa réponse », a relaté Draughn, qui a trois frères.

Ce dernier prend soin de préciser que son nom complet est Armagedon X Draughn. Et il tient au « X ».

« On me surnommait X dans les rangs collégiaux. C'est beaucoup plus simple. »

Dans ses temps libres, il dit « aimer lire la Bible ». Il aura toutefois peu de temps pour réciter des versets lors des trois prochaines semaines.

Des entraînements quotidiens de trois heures attendent les joueurs au camp du Rouge et Noir. Seize demis défensifs y participent.

Le joueur qui s'appela Armagedon espère continuer à impressionner par son jeu. « Je veux réussir d'autres gros jeux... Je veux donner une raison de plus pour faire réagir ces gens dans les estrades », a-t-il affirmé.

« Ça sera un joueur intéressant à surveiller », a avoué Rick Campbell.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer