Hernandez s'est pendu dans sa cellule

Aaron Hernandez purgeait une sentence à vie pour... (Associated Press)

Agrandir

Aaron Hernandez purgeait une sentence à vie pour meurtre dans une prison du Massachusetts.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

BOSTON - L'ancien joueur vedette de la NFL Aaron Hernandez s'est pendu dans la cellule où il purgeait une sentence à vie pour meurtre, ont confirmé mercredi les autorités carcérales du Massachusetts, le même jour où ses ex-coéquipiers des Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont visité la Maison-Blanche.

Son décès est survenu quelques jours seulement après que l'homme de 27 ans eut été acquitté dans une deuxième cause de meurtre.

Son corps a été retrouvé peu après 3 h, mercredi matin. Son décès a été constaté à l'hôpital UMass Memorial - HealthAlliance, à 4 h 7.

Hernandez se trouvait seul dans une cellule du centre correctionnel Souza-Baranowski de Shirley, au Massachusetts. Il s'est pendu avec un drap attaché à la fenêtre. Les autorités ont ajouté qu'il avait essayé de bloquer la porte de sa cellule avec différents objets.

Un porte-parole des autorités carcérales, Christopher Fallon, a indiqué qu'aucune note de suicide n'aurait été laissée par Hernandez. Il a ajouté qu'il n'y avait pas de raison de croire que l'ex-footballeur tente de s'enlever la vie et que si cela avait été le cas, il aurait été transféré dans une unité de santé mentale.

Le Bureau du procureur général du comté de Worcester et les autorités carcérales ont ouvert une enquête.

L'avocat de Hernandez, Jose Baez, a indiqué qu'il mènerait également sa propre enquête.

« Aucune conversation entre Aaron et sa famille ou ses conseillers juridiques n'a laissé croire que pareille chose pouvait se produire », a-t-il déclaré par communiqué.

« Aaron tentait d'obtenir une seconde chance de prouver son innocence. Ceux qui l'aiment et se soucient de lui ont le coeur brisé et sont déterminés à trouver la vérité au sujet de cette mort tragique. »

Les Patriots n'ont pas voulu commenter.

Hernandez purgeait une peine de prison à vie pour un meurtre commis en 2013. Il avait été acquitté, vendredi, d'un double meurtre commis en 2012 au terme d'une querelle dans une boîte de nuit.

Il avait aidé l'équipe de l'université de la Floride à remporter le championnat de la NCAA en 2008, mais il n'avait été sélectionné qu'au quatrième tour du repêchage de la NFL en raison de son comportement à l'université, où il a échoué un test antidopage, a été accusé de voie de fait envers un employé de bar, et où son nom a été mentionné dans une enquête pour une fusillade.

Il a été un ailier rapproché productif pour les Patriots pendant trois saisons, captant 79 passes pour 910 verges et sept touchés à sa deuxième campagne, aidant l'équipe à atteindre le Super Bowl. En 2012, il a paraphé une prolongation de contrat de cinq ans et 40 millions $ US.

L'équipe l'a toutefois libéré en 2013, à la suite de son arrestation pour le meurtre d'Odin Lloyd, un footballeur semi-professionnel qui fréquentait sa belle-soeur. Il a été trouvé coupable et condamné à la prison à vie sans possibilité de libération.

Vendredi dernier, il a été acquitté d'un double meurtre commis à Boston, en 2012. Les deux hommes ont été tués par balles dans leur voiture. Les procureurs ont prétendu que Hernandez les avait fusillés après qu'un des deux hommes eut renversé un cocktail sur lui dans un bar.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer