Pruneau renoue avec la coupe Grey à... Régina

Antoine Pruneau entamera bientôt sa quatrième saison avec... (Archives, La Presse)

Agrandir

Antoine Pruneau entamera bientôt sa quatrième saison avec le Rouge et Noir, avec qui il a remporté la coupe Grey en 2016.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Antoine Pruneau venait de participer à une séance de photos. Une série d'entrevues avec la télé et la presse écrite l'attendait plus tard dans la journée.

Entre ces événements, le maraudeur du Rouge et Noir espérait croiser la coupe Grey. Une plaque avec les noms de ses coéquipiers et lui, gagnants de la finale de 2016 de la Ligue canadienne de football (LCF), y a été greffée dans les derniers jours.

« J'ai hâte de jeter un coup d'oeil sur la coupe, et surtout de prendre une photo. Je sais déjà que mon nom est au milieu de la plaque, bien en évidence ! C'est bien ça ! », a lancé Pruneau en riant au bout du fil.

Ce dernier se trouve depuis deux jours à Régina en compagnie de près de 60 vedettes du football canadien. La capitale de la Saskatchewan accueille la première édition de la Semaine de la LCF, un nouvel événement organisé afin de rapprocher les médias, les partisans, les joueurs et dirigeants du circuit.

Pruneau s'avère l'un des six joueurs du Rouge et Noir convoqués par la ligue. Ses cinq coéquipiers sont tous des membres de l'attaque.

On retrouve le nouveau quart-arrière numéro un Trevor Harris de même que deux nouvelles cibles en Kenny Shaw et Diontae Spencer. Les vétérans Greg Ellingson et Brad Sinopoli complètent la délégation ottavienne.

« C'est le fun de recevoir un peu d'amour de la ligue... Je suis flatté d'avoir été choisi, même si je sais que je suis probablement ici pour représenter les joueurs francophones, a lancé Pruneau, qui a eu droit à une surprise en attendant de prendre l'avion à Toronto plus tôt dans la semaine.

«J'étais assis à l'aéroport puis tout d'un coup, j'aperçois Damon Allen qui se présente devant moi et qui décide de s'asseoir à mes côtés et me parler. Peu de temps après, il y a Anthony Calvillo qui passe devant moi. J'avais le goût d'appeler ma mère pour lui dire ce qui se passait.»

Les deux anciens quarts étoiles se dirigeaient aussi vers Régina afin de participer à cette semaine réunissant les vedettes actuelles, de l'avenir et du passé de la LCF. Conférences, activités communautaires et présentation du camp national des espoirs en vue du prochain repêchage font partie du menu.

L'événement aura permis à Pruneau de faire la connaissance de Shaw et Spencer, embauchés à titre de joueur autonome en février. Le numéro 6 reconnaît que le visage du Rouge et Noir a beaucoup changé depuis cette conquête de la coupe Grey en novembre dernier.

Le vétéran quart-arrière Henry Burris a pris sa retraite. Le botteur Chris Milo a été libéré. Les Ernest Jackson, Chris Williams, J'Michael Deane et Abdul Kanneh ont joint des équipes rivales tandis que Mitchell White, Forrest Hightower et Jeff Richards ont fait le saut dans la NFL.

«C'est la réalité du sport. Quand tu gagnes un championnat, la valeur de tout le monde augmente, a rappelé Antoine Pruneau.

«Il reste que j'ai perdu plusieurs bons amis. J'étais proche de Milo, Hank et Ernest. Soit que j'étais régulièrement chez eux ou ce sont eux qui venaient chez moi. C'est difficile de les voir partir...»

Pruneau, qui entamera sa quatrième saison à Ottawa, tenait toutefois à apporter un bémol.

«L'organisation a trouvé plusieurs joueurs talentueux pour les remplacer. Et tu me connais. J'ai tellement confiance en Marcel Desjardins, a-t-il dit en parlant du directeur général du Rouge et Noir.

«Il trouve toujours de bons joueurs. Je vais toujours lui faire confiance jusqu'au jour où je ne ferai plus partie de l'équipe !»

Oui, il était de bonne humeur l'Antoine, lui qui a déjà hâte au prochain événement protocolaire qui attend les champions de la coupe Grey. Il est question ici de la remise tant attendue des bagues souligner cette victoire contre Calgary en finale.

«Les gars sont impatients de les recevoir. Nous en parlons beaucoup entre nous.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer