Omara se rapproche d'Aylmer

Les Tiger-Cats de Hamilton ont surtout utilisé Ron... (Martin Roy, archives Le Droit)

Agrandir

Les Tiger-Cats de Hamilton ont surtout utilisé Ron Omara au sein des unités spéciales ces deux dernières saisons. Un rôle qui l'attend à Ottawa.

Martin Roy, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ron Omara était ému. Le secondeur originaire d'Aylmer pourra enfin jouer dans son patelin.

« Les mots me manquent », a lancé l'athlète de 6'2'' et 238 livres qui s'avère habituellement loquace.

Le Rouge et Noir venait de le mettre sous contrat. Il l'avait déjà dans sa mire, il y a deux ans, lors du repêchage de la LCF.

Mais les Tiger-Cats de Hamilton l'avaient sélectionné en quatrième ronde. Ils l'ont surtout utilisé au sein des unités spéciales ces deux dernières saisons. Un rôle qui attend Omara à Ottawa.

« C'est un joueur que nous avions ciblé dès le départ. Il y avait peu de joueurs canadiens de son style et son gabarit qui était disponible... Il joue de façon très robuste », a indiqué le directeur général Marcel Desjardins.

Un commentaire qui a flatté le nouveau joueur du Rouge et Noir.

« Je suis un athlète qui joue avec beaucoup de passion. Mais je parle peu sur le terrain. Je ne gaspille pas ma salive pour déranger l'adversaire. »

Omara, qui a étudié à l'école secondaire D'Arcy McGee, deviendra le quatrième produit de la Ligue de football scolaire de l'Outaouais à porter les couleurs du Rouge et Noir depuis sa naissance en 2014. Le receveur Simon Le Marquand et le secondeur Pier-Yves Lavergne ont déjà disputé des joutes hors-concours tandis que le maraudeur Mikael Charland vient de terminer sa première saison à Ottawa.

« J'ai hâte de jouer à nouveau devant parents et amis. La dernière fois que j'ai évolué au sein d'une équipe dans le coin, c'était dans les rangs juniors chez les Sooners », s'est rappelé Omara, qui a passé ensuite quatre années dans les rangs universitaires dans les Maritimes.

Dupuis à Edmonton

Plusieurs joueurs québécois étaient disponibles sur le marché des agents libres.

Le centre-arrière Alexandre Dupuis poursuivra sa carrière chez les Eskimos d'Edmonton. Il avait passé les trois dernières saisons chez les Argonauts de Toronto.

Ses amis espéraient le voir aboutir plus près de la maison à Ottawa. Surtout que le Rouge et Noir est à la recherche d'un réserviste canadien à la position de porteur de ballon.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer