Pruneau tenait à rester à Ottawa

Un des favoris de la foule à la... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Un des favoris de la foule à la Place TD, Antoine Pruneau, restera chez le Rouge et Noir pour deux autres saisons. Sa mise sous contrat a été officialisée mercredi.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Antoine Pruneau aurait pu patienter neuf semaines afin de tenter sa chance sur le marché des joueurs autonomes. Il serait devenu un des athlètes les plus sollicités dans la Ligue canadienne de football (LCF).

Mais le maraudeur québécois a choisi de rester à Ottawa, de jouer à nouveau chez le Rouge et Noir en 2017. Il a accepté la prolongation de contrat de deux ans offerte par les champions de la coupe Grey.

Un pacte qui a été officialisé mercredi lors d-'un point de presse à la Place TD. « Je ne voyais pas la nécessité d'attendre dans l'espoir d'obtenir quelques piastres de plus », a avoué Pruneau.

Ce dernier sait qu'un joueur canadien qui peut évoluer dans l'alignement partant vaut son pesant d'or dans la LCF. Encore plus lorsque ce joueur peut entamer un match en défensive et excellence au sein des unités spéciales.

« J'ai toujours dit que je voulais rester ici. L'offre était bonne. Ça n'a pas pris trop de temps pour négocier. La décision a été facile à prendre, a soutenu le choix de première ronde du Rouge et Noir en 2014.

«C'est une belle organisation. Puis elle respecte ses joueurs. Ça serait difficile de me convaincre qu'il y a une meilleure place à jouer au football qu'ici.»

Pruneau, 27 ans, a disputé toutes les parties du Rouge et Noir en trois ans, sauf une en raison d'une blessure en fin de saison dernière. Il a toutefois renoué avec l'action en éliminatoires, aidant Ottawa à remporter la coupe Grey contre Calgary.

«C'est le genre de gars que tu veux avoir au sein de ton club, a affirmé l'entraîneur-chef Rick Campbell.

«Antoine est talentueux, mais surtout sa passion et sa façon de jouer s'avèrent contagieuses. Il a toujours la pédale dans le plancher. Il joue toujours comme s'il s'agit de son dernier match.»

En 17 parties en 2016, l'ancienne vedette des Carabins de l'Université de Montréal a réussi 58 plaqués en défensive et 11 autres au sein des unités spéciales. Il a entamé la saison en tant que secondeur.

Un poste qu'il a perdu pour ensuite être muté en tant que maraudeur lors du départ de Jermaine Robinson. «Nous comptons tirer profit de sa polyvalence pour l'utiliser possiblement à différentes positions la saison prochaine», a indiqué Campbell.

Le Rouge et Noir compte sur 30 joueurs qui pourront se prévaloir de leur pleine autonomie en février. Antoine Pruneau espère que son retour pourra influencer la décision de certains de ses coéquipiers.

«J'habite à cinq minutes du stade. Les gars sont souvent chez moi. Ça faisait longtemps que nous parlions de gagner la coupe Grey, a-t-il relaté.

«Puisque le match de la coupe Grey aura maintenant lieu ici l'an prochain, plusieurs joueurs veulent rester. Nous savons que ça pourrait être quelque chose de très spécial.»

Reste à voir s'il y aura assez d'argent pour conserver intact ce noyau des champions.

Le Rouge et Noir a pu se servir de sa marge de manoeuvre inutilisée sous le plafond salarial de 2016 pour payer une partie de l'augmentation salariale de Pruneau.

Le directeur général Marcel Desjardins a indiqué que des discussions ont eu lieu avec la majorité des joueurs dont le contrat viendra à échéance en février. Déjà, il semble que certaines négociations seront de courtes durées.

«Ça va être difficile de garder tout le monde. Très difficile, a rappelé le dg. Les attentes de certains joueurs sont déraisonnables.»

Desjardins n'a pas donné de noms. Mais il a offert un gros indice.

«Des gens qui n'ont pas été des partants pour nous auront droit à un dur retour à la réalité. Nous ne pourrons pas faire ce qu'ils souhaitent.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer