La NFL s'intéresse au Rouge et Noir

Le receveur Greg Ellingson s'est entraîné lundi sous... (Archives, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le receveur Greg Ellingson s'est entraîné lundi sous le regard des dépisteurs des Bears de Chicago.

Archives, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le téléphone du Rouge et Noir a sonné souvent dans les derniers jours. Des dirigeants de formations de la NFL se trouvaient à l'autre bout du fil.

Ces équipes s'intéressent à plusieurs joueurs des champions en titre de la coupe Grey. Plus précisément cinq. «Nous avons eu plusieurs demandes», a confirmé au Droit le DG Marcel Desjardins.

Le Rouge et Noir avait déjà libéré le plaqueur canadien Cleyon Laing afin de lui permettre de participer à des essais dans la NFL. Elle a accordé la permission au receveur Greg Ellingson de s'entraîner lundi sous le regard des dépisteurs des Bears de Chicago. Le joueur étoile âgé de 27 ans a récolté plus de 1000 verges pour la deuxième saison de suite en 2016. Il peut devenir joueur autonome en février.

Pendant ce temps, le demi défensif Forrest Hightower, auteur de deux interceptions lors du match de la coupe Grey, a participé à un essai chez les Saints de La Nouvelle-Orléans.

Le maraudeur Jeff Richards et le demi de coin Mitchell White seront les deux prochains joueurs à passer sous la loupe de clubs de la NFL, a-t-on appris. Le demi de coin Abdul Kanneh pourrait se joindre à eux sous peu.

Il s'agit d'un nombre de joueurs plus élevé que par rapport à l'an passé, a reconnu Desjardins. Ce dernier a avoué que l'intérêt porté par la NFL envers son club pourrait modifier son plan de match de lors de l'ouverture du marché des agents libres.

«Ça peut retarder nos négociations de contrat avec ces joueurs puisque leur objectif premier s'avère de signer avec une équipe de la NFL, a avoué le DG du Rouge et Noir. Mais en même temps, nous ne pouvons pas attendre que tout soit terminé pour avancer... Tout va dépendre du timing

Ottawa compte 29 joueurs pouvant se prévaloir de leur pleine autonomie en février prochain. Le bloquer SirVincent Rogers et le plaqueur Connor Williams ont déjà accepté de nouveaux pactes.

Certains de leurs coéquipiers pourraient les imiter d'ici Noël et apposer leur signature au bas d'un contrat. «Je l'espère. Ce ne sont peut-être pas des gars clés, de gros noms... Mais ils s'avèrent quand même importants pour nous», a précisé Desjardins.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer