Marcel Desjardins déjà au travail

Marcel Desjardins est déjà au travail en vue... (Patrick Woodbury, Archives Le Droit)

Agrandir

Marcel Desjardins est déjà au travail en vue de la prochaine saison même s'il soulevait la Coupe Grey il y a moins d'une semaine.

Patrick Woodbury, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux jours après la parade de la coupe Grey, Marcel Desjardins a déjà commencé à préparer la nouvelle saison du Rouge et Noir. Il a prolongé le contrat d'un de ses jeunes plaqueurs en plus de conclure une entente avec un botteur local qui se remet d'une blessure.

« Je n'ai pas le temps de flâner », a lancé à la blague, jeudi, le directeur général. Il venait de confirmer que Connor Williams sera de retour en 2017 après avoir réussi sept plaqués et deux sacs en finale de l'Est puis contre les Stampeders de Calgary au match de la coupe Grey.

Le joueur de ligne défensive âgé de 25 ans a été un choix de deuxième ronde de l'équipe en 2013. Il a été utilisé par moments en tant qu'ailier défensif en raison des nombreuses blessures à ses coéquipiers. « Connor a été très productif. Il n'a pas seulement joué à une, mais à deux positions cette saison. Nous sommes très contents, surtout qu'au camp d'entraînement, nous ne savions pas à quoi nous attendre de lui. Il avait manqué l'année précédente en raison d'une blessure au dos. »

Puis il y a Sean Decloux. Un botteur originaire d'Ottawa qui a passé les dernières années dans la NCAA, plus précisément à l'université Maine. « Personne ne l'a choisi au dernier repêchage car il était blessé. Nous avons alors placé son nom sur notre liste de négociations », a expliqué Desjardins.

Decloux, 22 ans, a réussi 83 % de ses tentatives de placement en 2014. Un chiffre qui a fondu à 61 % en 2015. Il peut aussi effectuer des bottés d'envoi. Ce dernier devrait livrer bataille au vétéran Chris Milo lors du prochain camp d'entraînement. Reste à voir si la recrue Ray Early, parfaite en éliminatoires, sera de retour.

Early fait partie des 31 joueurs du Rouge et Noir qui peuvent devenir autonomes en février. Aucun autre club ne possède autant de futurs agents libres selon les données dévoilées jeudi par la LCF.

Treize de ces joueurs se trouvaient sur l'alignement partant du match de la coupe Grey, dimanche dernier, à Toronto. Cinq d'entre eux, Abdul Kanneh, Mitchell White, Ernest Jackson, Greg Ellingson et Chris Williams, ont été nommés parmi les étoiles de la division Est en novembre. Desjardins a lancé quelques lignes à l'eau dans les dernières heures. « J'ai soumis quelques chiffres à des agents », a-t-il indiqué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer