Exploit à répéter pour les Ravens

Après avoir défait les Gee Gees de l'Université... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Après avoir défait les Gee Gees de l'Université d'Ottawa, les Ravens seront confrontés à une puissance du réseau universitaire canadien en demi-finale de la conférence ontarienne: les Mustangs de Western.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plus de sept heures de route attendaient Guillaume Caron et ses coéquipiers.

Les joueurs des Ravens de Carleton ont pris la route de London, tôt vendredi matin, en vue du match le plus important de l'équipe de football depuis sa résurrection en 2013. Ils affronteront samedi le club classé troisième au pays en demi-finale de la conférence ontarienne, les Mustangs de Western. «Nous savons que nous affronterons une puissance au pays. Mais nous avons confiance que nous pouvons les battre encore», a soutenu Caron, un secondeur originaire de Montréal.

Les siens s'avèrent le seul club ayant vaincu les Mustangs (7-1) en 2016. Une victoire de 38-31 en septembre. Peu de gens croient que Carleton (6-2) peut répéter l'exploit. Aucun autre club n'a marqué plus de 30 points contre cette équipe. «Les gens disaient la même chose la semaine dernière, que nous ne serions pas capables de battre une deuxième fois les Gee Gees», notait Caron.

Les Ravens ont répondu en lessivant leurs ennemis jurés d'Ottawa, l'emportant 45-9. Dans cette partie, Caron a marqué un touché après avoir intercepté le quart-arrière adverse. Un moment spécial dans sa jeune carrière, lui qui dispute sa deuxième année dans les rangs universitaires canadiens.

Des équipes de la conférence du Québec le lorgnaient à la fin de son séjour collégial à Lennoxville. «Mais je voulais étudier en anglais et en criminologie. On m'offrait ça ici, a-t-il expliqué. C'était une nouvelle équipe et il y avait des postes disponibles. Moi, je voulais jouer tout de suite. Puis le message qui circulait, c'est que Carleton deviendrait rapidement un bon club. J'avais le goût d'écrire l'histoire de cette équipe.»

Pour la coupe Yates

Une victoire contre Western permettrait justement à Guillaume Caron et les Ravens de réussir une première dans les annales du club, de participer au match de la coupe Yates le week-end suivant. Un trophée qui sera remis au gagnant de la conférence ontarienne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer