Le Rouge et Noir gagne sans Milo

Privé de son botteur, Chris Milo, le Rouge... (John Woods, La Presse canadienne)

Agrandir

Privé de son botteur, Chris Milo, le Rouge et Noir a pu compter sur une performance sans faille se son quart-arrière d'expérience, Henry Burris.

John Woods, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Disons que le week-end a mal débuté.

Après avoir participé à la première partie de la période d'échauffement, samedi à Winnipeg, Chris Milo a décrété qu'il n'était pas en état de jouer. Une blessure l'embêtait.

Dans la Ligue canadienne de football, il est extrêmement difficile de gagner sans un bon botteur de précision.

« Mais les bonnes équipes trouvent des moyens de surmonter les obstacles qui sont placés sur leur chemin », rappelle l'entraîneur-chef du Rouge et Noir d'Ottawa, Rick Campbell.

Les joueurs de Campbell ont trouvé une façon de surmonter cet obstacle.

Ils ont livré une performance sans tache pour battre les Blue Bombers 23-10.

Il s'agit d'une victoire très importante, puisqu'elle permet à l'équipe de décrocher le titre de champion de la division Est de la Ligue canadienne de football.

Le Rouge et Noir complétera donc sa troisième saison avec un match sans grande signification, vendredi prochain, à la Place TD.

Ils disposeront par la suite d'une semaine de congé pour bien se reposer. Ils seront de retour, devant leurs partisans, pour disputer la Finale de l'Est, le dimanche 20  novembre prochain. « Nous sommes encore loin de notre objectif. Nous sommes à environ 20 jours de la finale de l'Est. Il nous faudra utiliser ces 20 jours de façon intelligente. Il faut continuer à grandir », a indiqué Campbell, après la partie, sur les ondes de TSN 1200.

Sur la même antenne, son joueur le plus expérimenté a fait preuve de moins de retenue.

« Nous sommes sur la bonne voie. Si tout continue de cette manière, nous allons atteindre notre plus haut niveau au bon moment, soit au début du tournoi éliminatoire », s'est exclamé Henry Burris.

Le vétéran quart-arrière a connu une grosse sortie face aux Bombers. Il a complété 23 de ses 33 passes pour 338 verges. Il n'a pas réussi de passes de touché, mais il a trouvé des receveurs dans la zone des buts pour deux convertis de deux points. Il a inscrit un touché par la course.

« Il ne faut pas être surpris de voir Hank connaître autant de succès. Il l'a fait l'an dernier. Il est en train de le refaire cette année », dit Campbell.

L'attaque au sol a fait le travail. Mossis Madu a gagné 125 verges à la course.

Les unités spéciales n'ont pas trop souffert en l'absence de Milo. Le spécialiste des dégagements, Ray Early, a réussi ses placements.

La défensive a intercepté trois fois le quart adverse Matt Nichols. Deux des interceptions ont été réussies par le demi défensif Abdul Kanneh.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer