Travon Van déjà de retour

Le demi à l'attaque Travon Van pourrat rater... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le demi à l'attaque Travon Van pourrat rater le match de vendredi contre les Argonauts.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On avait placé Travon Van sur la liste des blessés à long terme. Il devait donc passer au moins six semaines à l'écart du jeu.

Il ne l'entendait clairement pas ainsi. Six semaines, c'était bien trop long pour lui.

Le porteur de ballon du Rouge et Noir d'Ottawa défiera donc les pronostics. Après deux petites semaines d'absence, il a recommencé à s'entraîner à plein régime. Il a bien l'intention de réintégrer la formation, vendredi soir, lorsque les Roughriders de la Saskatchewan visiteront la Place TD.

« C'était juste un petit problème de type nerveux. Il fallait juste que l'inflammation se calme un peu. Quand c'est arrivé, je me suis dit que je pouvais quitter la liste des blessés de six semaines. J'ai parlé aux entraîneurs. Vous m'avez vu gambader sur le terrain aujourd'hui. Je suis prêt à tenter ma chance dans le match de vendredi. »

Il ne devrait pas y avoir beaucoup de changements à la formation débutante du Rouge et Noir dans ce match.

« Il y en aura un ou deux. Peut-être trois », croit l'entraîneur-chef Rick Campbell.

À l'instar de Van, le spécialiste des retours Tristan Jackson serait guéri et prêt à jouer.

Reste maintenant à voir comment Campbell utilisera ses demis.

Van n'a pas exactement été à son meilleur lors de ses dernières parties. Celui qui l'a remplacé, Mossis Madu, a fait un peu mieux. Pas assez pour lui piquer complètement son job.

Un système de travail en équipe, en alternance, pourrait être envisagé.

« Nous ne sommes pas complètement surpris de revoir Travon si tôt. Il n'est pas le premier joueur à quitter la liste des blessés de six semaines plus tôt que prévu », souligne Campbell.

« Je ne sais pas trop ce qui va se passer, comment nous allons les utiliser. Nous allons probablement aligner deux joueurs à la même position. Nous avons eu plusieurs conversations quant à la façon de les utiliser. »

« Mossis et Travon sont des joueurs différents. Leurs habiletés ne sont pas nécessairement les mêmes. Nous pourrions même les envoyer sur le terrain en même temps à quelques occasions. Ça pourrait nous donner un look différent. »

Van a l'air de croire qu'il a un poste à gagner. À son poste d'observation, sur les lignes de côté, il a eu l'impression que l'attaque a progressé dans les derniers matches.

Il cite les chiffres du quart-arrière Trevor Harris, particulièrement impressionnants dans le revers de la fin de semaine dernière à Vancouver.

Selon lui, Madu fut un remplaçant de qualité. Il mérite de continuer à jouer.

« J'ai une attitude positive. Je suis prêt à faire tout ce qu'il faut pour aider mon équipe à gagner. Madu est le demi le plus efficace à l'heure actuelle. Il travaille bien. Je peux bien m'asseoir sur le banc, attendre mon tour. Je serai prêt quand on fera appel à mes services. »

Van devrait être en forme, en tout cas, si on lui remet le ballon. Il a été capable de s'entraîner durant sa convalescence. « Je devais simplement me battre contre la douleur. Je voulais surtout éviter les contacts physiques. J'ai donc passé plus de temps dans la salle de musculation. »

Le Rouge et Noir, par ailleurs, a libéré mercredi le receveur éloigné Khalil Paden. « Une décision difficile à prendre, admet Campbell. Je ressens un attachement particulier envers les joueurs qui, comme lui, sont avec nous depuis la première saison. »

Hors jeu 2.0 à la Place TD

De la grande visite à la Place TD, mercredi matin. L'équipe de l'amusante émission Hors-Jeu 2.0, à RDS, passe une partie de la semaine à Ottawa. Les animateurs Yanick Lévesque et André Roy ont pris d'assaut le terrain après la séance d'entraînement du Rouge et Noir. Roy a reçu une leçon de football, courtoisie du botteur québécois Chris Milo. Le duo a également interviewé le centre-arrière d'expérience Patrick Lavoie. Durant leur séjour en ville, les gens de Hors-Jeu 2.0 doivent aussi visiter le Centre Canadian Tire. Là-bas, ils rencontreront les deux grands copains qui se sont retrouvés dans le vestiaire des Sénateurs, Derick Brassard et Marc Méthot. Le résultat de leurs rencontres sera diffusé dans le cadre d'une émission, plus tard cette saison.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer