Charland attendra une autre semaine

Mikaël Charland s'était déchiré un muscle de la... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Mikaël Charland s'était déchiré un muscle de la jambe gauche dès le début du calendrier préparatoire du Rouge et Noir.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mikaël Charland a dû faire une croix sur le cadeau qu'il souhaitait recevoir pour sa fête. La recrue gatinoise espérait effectuer ses débuts chez le Rouge et Noir, samedi, à Vancouver.

Tout ça deux jours après son anniversaire, lui qui est maintenant âgé de 25 ans.

Cette première partie officielle dans la LCF, elle devra attendre. Le choix de deuxième ronde n'a pas effectué le voyage avec ses coéquipiers vers la Colombie-Britannique. La direction de l'équipe a opté de repousser son retour au jeu jusqu'à la semaine prochaine lorsque les Roughriders de la Saskatchewan débarqueront à Ottawa.

« Ce n'est pas plus grave que ça, a assuré Charland en parlant de son absence contre les Lions. Ça me donne la chance de mieux me préparer en vue du match suivant. Puis c'est la première semaine que je m'entraîne. Mes jambes sont endolories... ce qui est habituellement une bonne chose quand tu reviens au jeu après une longue absence. »

L'ancien joueur des Griffons du Cégep de l'Outaouais s'est déchiré un muscle de la jambe gauche lors du premier quart du premier match hors-concours du Rouge et Noir en juin. L'équipe prévoyait qu'il raterait de trois à quatre mois d'action. « Je suis content d'avoir pu revenir à l'entraînement, de retrouver ce que je considère ma deuxième famille. »

Et s'il devait affronter les Riders le 7 octobre, ça tomberait bien. « Mes amis de l'université profitent d'une semaine de relâche. Ils ont l'intention de me visiter. Ça serait spécial si je joue », a confié Mikaël Charland, qui a étudié à Concordia. Ce dernier verra de l'action au sein des unités spéciales quand les entraîneurs décideront de l'insérer dans l'alignement. Il pourrait aussi dépanner en défensive, que ce soit comme demi défensif ou maraudeur.

Feu vert pour Romick

Si Charland doit patienter une semaine de plus, ce n'est pas le cas d'un autre grand blessé. Le joueur de ligne défensive et membre des unités spéciales, Nigel Romick, disputera enfin son premier match contre les Lions.

Il s'agit de l'un des sept changements apportés à la formation du Rouge et Noir, qui tentera de récolter une deuxième victoire de suite. Ottawa (6-5-1) avait vaincu Toronto la semaine précédente, reprenant la tête de la division Est.

Le garde J'Michael Deane, le centre-arrière Brendan Gillanders et le botteur de dégagement Zack Medeiros effectueront notamment un retour au jeu. Le demi défensif québécois Jean-Philippe Bolduc sera laissé de côté après avoir disputé les trois dernières parties.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer