Le Rouge et Noir peut remercier le petit Jamill

Jamill Smith (#4) a réussi un touché après... (Justin Tang, La Presse Canadienne)

Agrandir

Jamill Smith (#4) a réussi un touché après une tentative de placement raté. Un retour de 109 verges pour donner le ton à la partie.

Justin Tang, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le plus petit joueur du Rouge et Noir a réussi le plus gros jeu du match, vendredi soir, à la Place TD.

Jamill Smith a inscrit un touché sur un placement raté, ramenant le ballon sur 109 verges. Sa course électrisante tôt au second quart a aidé les siens à gagner 29-12 contre les Argonauts de Toronto devant 25 088 spectateurs, la plus grosse foule dans la jeune histoire de la concession.

« Un jeu auquel j'ai rêvé toute la semaine », a avoué Smith du haut de ses 5'5''.

Ottawa (6-5-1) avait besoin cruellement de cette victoire. Autant pour l'aider au classement que pour remonter son moral.

Les finalistes de la coupe Grey avaient perdu cinq de leurs sept parties précédentes. Ils s'étaient fait piétiner et humilier la semaine passée à Calgary.

Les Stampeders avaient marqué 48 points contre eux.

« Nous savions que c'était un match crucial qui nous attendait contre les Argonauts. Le classement est serré et le gagnant obtiendrait l'avantage en cas d'égalité à la fin de la saison », a affirmé Smith.

Il s'agissait seulement de sa quatrième partie en 2016. Les entraîneurs l'ont inséré dans l'alignement afin de remplacer Tristan Jackson, blessé.

« Jamill a donné le ton à ce match avec ce retour. Un moment fort de la soirée », a soutenu le quart-arrière Trevor Harris.

Ce dernier a aussi souligné le brio du botteur Chris Milo, qui a réussi cinq placements de Chris Milo par ce vendredi frisquet le long du canal Rideau.

L'attaque n'a jamais été capable de tirer profit de ses quelques visites dans la zone payante. En fait, ce fut une partie éprouvante pour Harris, qui n'a pu compléter que 25 de 35 passes pour 274 verges.

Ce dernier a encore raté plusieurs de ses receveurs.

« Je dois être meilleur que ça », a répété Harris, qui avait tenu des mots similaires après la dégelée à Calgary.

En revanche, il a quand même réussi à marquer un touché au sol, portant le ballon sur une verge en fin de match.

Quoi d'autre doit-on souligner?

La performance de la défensive, qui a limité les Argonauts à deux placements et un touché. Surtout, le Rouge et Noir a chassé le quart partant Dan LeFevour après une seule demie.

Le demi de coin Jonathan Rose a notamment réussi à l'intercepter alors que les visiteurs menaçaient avant la mi-temps.

Le Rouge et Noir profitera de trois jours de repos avant de reprendre l'entraînement mardi. Tout ça en vue d'un match difficile à Vancouver contre les Lions de la Colombie-Britannique.

La cheville de SirVincent inquiète

Pendant que ses coéquipiers célébraient avec des partisans sur le terrain, SirVincent Rogers était assis à son casier dans le vestiaire. Il enfilait une bottine protectrice à son pied gauche.

« C'est ma cheville qui fait mal », a souligné le joueur de ligne offensive par excellence dans la LCF, la saison dernière.

Une scène et des mots qui n'ont rien pour rassurer le Rouge et Noir, déjà très amoché par les blessures. Elle ne peut pas se permettre de perdre son bloqueur étoile du côté gauche.

Rogers a été blessé en fin de première demie. Il n'est jamais revenu au jeu par la suite.

« J'ai été poussé sur le côté. Et quand je suis tombé au sol, ma cheville a plié. J'ai essayé de me relever, mais j'ai vite réalisé qu'il y avait un problème. »

En temps normal, le Rouge et Noir aurait remplacé Rogers par J'Michael Deane. Mais le garde canadien manquait déjà à l'appel en raison d'une blessure.

Ce qui a poussé les entraîneurs à faire appel à Jason Lauzon-Séguin pour protéger le dos du quart-arrière. « Il s'est très bien débrouillé », a noté Rick Campbell.

Trevor Harris n'a été victime que de deux sacs.

La blessure à Rogers a aussi permis à Nolan MacMillan de fouler le terrain. Il a été muté en bloqueur à droite, à la place de Lauzon-Séguin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer