Match à sens unique pour le retour de la NFL à Los Angeles

Le quart des Rams Case Keenum a connu... (Marcio Jose Sanchez, Associated Press)

Agrandir

Le quart des Rams Case Keenum a connu un match difficile avec des gains de seulement 130 verges par la passe et deux interceptions. L'équipe de Los Angeles a été limitée à des gains de 184 verges et à 10 premiers jeux en tout.

Marcio Jose Sanchez, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josh Dubow
Associated Press
Santa Clara, Californie

Carlos Hyde a éclipsé Todd Gurley, le front défensif des 49ers s'est montré supérieur à la ligne des Rams et la reprise de la rivalité californienne dans la section Ouest de l'Association nationale après un intermède de plus de 21 ans n'a pas donné le suspense attendu.

Hyde a gagné 88 verges au sol et inscrit deux majeurs et la défensive des 49ers s'est occupée du reste, maîtrisant Gurley et l'attaque au sol des Rams lors d'une victoire de 28-0 qui a gâché le premier match d'une équipe de la NFL basée à Los Angeles depuis 1994.

«Ce n'est pas ce à quoi nous nous attendions, certainement pas ce que j'attendais pour ce premier match de retour à Los Angeles, a déclaré l'entraîneur Jeff Fisher. Nous avons manifestement du travail à faire.»

Shaun Draughn a également inscrit un touché au sol et Blaine Gabbert a complété une passe de touché à Vance McDonald pour aider les 49ers à gagner leur premier match sous la tutelle de Chip Kelly de façon convaincante.

Case Keenum a amassé des gains de seulement 130 verges par la passe et il a été victime de deux interceptions, Gurley a été limité à 47 verges de gain en 17 courses et les Rams ont rarement menacé les Niners. Les Rams ont été limités à des gains de 184 verges et à 10 premiers jeux en tout.

«La défensive devait prendre les choses en main cette semaine, et je pense que nous l'avons fait, a déclaré le secondeur NaVorro Bowman, qui a réussi une interception. Todd Gurley est considéré comme l'un des meilleurs demis de la ligue, et nous en avons fait notre mission ce soir.»

Voici quelques autres observations de ce match à sens unique:

Goff doit patienter

Malgré les problèmes de Keenum, qui a souvent manqué de précision, Fisher n'est pas prêt à confier son offensive au premier choix du dernier repêchage, Jared Goff. Les Rams ont cédé de nombreux choix au repêchage afin d'obtenir Goff ce printemps mais il a été limité au rôle de troisième quart pour ce match inaugural.

«Cela ne change rien en ce qui concerne les quarts», a affirmé Fisher.

Gabbert se montre efficace

Kelly a opté pour Gabbert comme quart partant plutôt que Colin Kaepernick en partie en raison de sa constance en matchs préparatoires. Et c'est exactement ce que Gabbert a démontré lors ce premier match, évitant les erreurs et n'étant victime d'aucun revirement ou sac du quart. Mais il a exécuté quelques gros jeux avec une seule passe complétée de plus de 20 verges. Il a terminé la rencontre avec 22 passes complétées en 35 tentatives pour des gains de 170 verges et un touché.

«Il s'est montré très efficace avec le ballon, a convenu Kelly. Il ne s'est jamais placé en situation périlleuse. Il a bien réagi dans les situations critiques et il a eu recours à plusieurs receveurs.»

Les nerfs en boule

Le joueur de ligne défensive des Rams Aaron Donald a été expulsé au quatrième quart quand il est entré en contact avec un officiel. L'infraction est survenue après que le secondeur des Rams Alec Ogletree eut donné une poussée supplémentaire à Gabbert à la suite d'une mêlée. Alors que les joueurs des deux équipes s'adressaient des reproches, Donald a bousculé un joueur des 49ers et il est ensuite entré en contact avec un officiel. Donald a écopé de deux pénalités personnelles sur la séquence et a été expulsé.

«J'ai laissé mes émotions prendre le dessus, a avoué Donald. Je n'ai aucune excuse.»

Austin se fait discret

Les Rams ont accordé une prolongation de contrat au receveur Tavon Austin estimée à 42 millions $ US cet été, surtout en raison de sa capacité de réaliser les gros jeux. Il n'a toutefois pas été la hauteur contre les Niners. À l'attaque, Austin a mis la main sur le ballon cinq fois pour des modestes gains de 15 verges. Il a capté quatre des 12 passes pour 13 verges de gain et ajouté deux verges sur un jeu renversé. Son plus gros jeu de la soirée a été un retour de botté de 28 verges.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer