Le Rouge et Noir se sauve avec la victoire

Ernest Jackson a marqué un touché en deuxième... (Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Ernest Jackson a marqué un touché en deuxième demie pour aider le Rouge et Noir a mettre fin à une séquence de deux défaites consécutives.

Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Chris Milo a trouvé le moyen de se racheter au bon moment.

Le botteur québécois a réussi deux placements dans les six dernières minutes pour permettre au Rouge et Noir de gagner 19-14 contre les Alouettes, jeudi soir, devant 19 117 spectateurs au stade Percival-Molson.

Une victoire qui fera du bien à une équipe qui ressemble à une pâle copie de cette bande de joueurs ayant participé au match de la Coupe Grey en 2015. Ottawa se dirigeait vers une cinquième défaite à ses six dernières parties avant les placements de Milo.

L'histoire se répète

L'histoire était la même que lors des semaines précédentes. Celle d'un club qui bousillait plusieurs opportunités en or de marquer des points. Un moment, ce fut Milo qui manquait des tentatives de placement de 40 et 47 verges. Un autre, ce sont encore des mauvaises pénalités qui ralentissaient le Rouge et Noir.

Où commencer?

La liste est longue comme le bras et les coupables sont nombreux.

Le premier qui vient en tête, c'est le garde Matt Albright. Il a été puni pour procédure inadmissible tôt au premier quart lorsque les siens se trouvaient à une verge de la zone des buts. Une pénalité qui a forcé le Rouge et Noir à se contenter d'un placement de 13 verges.

Plus tard, il y a Dan West qui a été réprimandé pour bloc illégal sur un retour de botté. Scott Macdonell s'est fait prendre sur un autre retour.

Un autre membre des unités spéciales, Alex Pierzchalski, a effectué un plaqué dans le dos d'un joueur des Alouettes.

Au total, Ottawa a été pénalisé neuf fois pour des pertes de 103 verges lors de la première demie.

«L'important, c'est que nous avons réussi à gagner le match, a insisté le quart-arrière Trevor Harris. J'ai probablement connu mon pire match dans l'uniforme rouge et noir. J'ai manqué plusieurs passes que j'ai l'habitude de réussir.»

Harris a complété 27 de ses 40 tentatives pour 282 verges et un touché. «Notre défensive a démontré qu'elle était la meilleure de la ligue. Elle a été incroyable», a-t-il ajouté.

Le Rouge et Noir a limité les Alouettes à un touché, celui de Nik Lewis, et deux placements d'Athony Fera, dont un de 52 verges.

À son premier départ à la position de secondeur, John Boyett a réussi une interception. Le demi de coin Mitchell White a aussi mis la main sur une passe peu précise du quart adverse Kevin Glenn, qui n'a complété que 21 de ses 33 passes pour 205 verges.

Zack Evans et Landon Cohen ont réalisé des sacs en fin de match pour sceller la victoire des siens.

Ottawa (5-4-1) disputera son prochain match que le 17 septembre à Calgary. Les joueurs profiteront d'un congé d'une semaine avant de reprendre l'entraînement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer