Amis gatinois, champions du monde

Dimitri Morand a propulsé le Canada vers la... (Courtoisie, USA Football)

Agrandir

Dimitri Morand a propulsé le Canada vers la médaille d'or, dimanche aux championnats du monde juniors de football, en Chine.

Courtoisie, USA Football

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'un a été le quart-arrière, l'autre a retourné les bottés en plus de capter quelques passes. Ensemble, ces deux amis de Gatineau ont gagné une médaille d'or.

Dimitri Morand et Jordan Duprey ont aidé le Canada à gagner 24-6 contre les États-Unis en finale des championnats du monde juniors de football, dimanche, à Harbin, en Chine. C'était la quatrième fois en autant d'éditions de ce tournoi que ces deux pays s'affrontaient dans le match ultime.

« Après trois semaines passées en Chine à s'entraîner dans la chaleur et à mettre notre corps sur la ligne pendant quatre matches sur un court intervalle de temps, on se dit que tout ça en a valu la peine, a soutenu Morand, qui lancé deux passes de touché de 67 et 80 verges dans la victoire.

«C'est un souvenir que je vais chérir toute ma vie. Je suis fier d'être Canadien ce soir.»

Ce n'était pas la première fois que Morand gagnait un événement majeur aux côtés de Duprey. La paire joue ensemble depuis huit ans. D'abord chez les Vikings de Gatineau puis dans la OVFL, une ligue d'été de l'Ontario. Les deux athlètes ont pris le chemin de Saint-Jean-sur-Richelieu où ils ont gagné le Bol d'Or à deux reprises chez les Géants.

«Ça fait longtemps que je le connais et c'est spécial d'avoir vécu cette expérience-ci avec lui», a affirmé Jordan Duprey, utilisé en tant que receveur à l'attaque.

Le seul temps où ils n'ont pas évolué ensemble ? À l'école secondaire.

Morand a porté les couleurs des Cyclones de Grande-Rivière tandis que Duprey a brillé chez les Falcons de Philemon Wright en compagnie de son frère Kevin.

Des décisions importantes attendent ces deux joueurs prometteurs. Où joueront-ils dans les rangs universitaires en 2017 ?

Des visites attendent Duprey. Quant à Morand, il se limite à dire «toute chose en son temps». «Je peux t'assurer que je jouerai pour une équipe de la RSEQ», a-t-il déclaré.

En attendant, ces deux amis vont savourer leur plus récente conquête.

«Les Chinois savent comment organiser un championnat, a souligné Dimitri Morand.

«Les cérémonies d'ouverture et de clôture étaient phénoménales (...), a-t-il ajouté. Durant le match d'ouverture entre la Chine et l'Australie, le stade était plein. Au moins 10 000 personnes.»

Les championnats du monde U19 se déroulent habituellement chaque deux ans. Dix-neuf membres de l'édition 2009 de l'équipe canadienne ont été repêchés par un club de la LCF, dont Ron Omara, d'Aylmer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer