Le Rouge et Noir a fait ses choix

« Il n'a pas pu en montrer assez », a... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

« Il n'a pas pu en montrer assez », a déploré le dg du Rouge et Noir, Marcel Desjardins, au sujet de Pier-Yves Lavergne.

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Son retour au jeu aura été de courte durée. Pier-Yves Lavergne fait partie des 12 joueurs qui ont été libérés dimanche par le Rouge et Noir.

Le centre-arrière gatinois reprendra maintenant son rôle d'adjoint aux opérations football chez les finalistes de la coupe Grey. L'équipe lui avait demandé de sortir de la retraite la semaine dernière afin de la dépanner. Elle venait de perdre plusieurs joueurs canadiens à des blessures.

Le directeur général Marcel Desjardins n'avait pas fermé alors la porte à ce que Lavergne devienne une solution à long terme. Tout allait dépendre de sa performance lors du match hors-concours à Hamilton.

« Malheureusement, il n'a pas pu en montrer assez. Il n'a pas obtenu assez de répétitions », a reconnu Desjardins.

Lavergne a aussi écopé d'une pénalité pour rudesse contre les Tiger-Cats lors d'un botté de dégagement au troisième quart.

Guillaume Tremblay-Lebel a aussi dû plier bagage, tout comme John Biewald, OJ Mau, Dior Mathis, Manny Rodriguez, Doug Moss, Emmanuel Graves, Taylor Sheridan, Austin Hill, Jermaine Barton et Kyle Fraser-Audit.

Ce qui fait en sorte que le Rouge et Noir alignera 10 joueurs francophones, neuf provenant du Québec et un de l'Est ontarien, en 2016. Phillip Enchill, qui possède de la famille en Outaouais, entamera la saison au sein de l'équipe de réserve, tout comme neuf autres coéquipiers.

La recrue de Sherbrooke, Olivier Goulet-Veilleux, a percé l'alignement partant. Il sera affecté aux unités spéciales, lui qui s'est rapporté à Ottawa mercredi dernier.

Le dg en a fait l'éloge durant un entretien avec LeDroit. « Il n'a eu qu'une pratique et un match présaison avec nous, mais il a montré assez de choses pour faire partie de notre équipe », a dit Marcel Desjardins.

Deux autres joueurs qui l'ont épaté ?

« Le demi de coin Jonathan Rose est arrivé pendant le camp d'entraînement. Il a impressionné avec son physique et son habileté à couvrir. L'ailier défensif Mike Moore en est un autre. Avec Goulet-Veilleux, ce sont les trois qui sont ressortis le plus. »

Rose a notamment bloqué un botté contre les Blue Bombers. Quant à Moore, il a réussi deux plaqués contre les Ti-Cats.

Puis du même souffle, Marcel Desjardins a tenu à ajouter un mot au sujet du premier choix du Rouge et Noir au dernier repêchage, le joueur de ligne offensive Jason Lauzon-Séguin, de St-Eugène. « Nous sommes très contents de lui », a-t-il dit.

Ce dernier a soutenu que les décisions de l'équipe ont été faciles et évidentes à prendre. Ce qui a été un peu plus complexe ?

« Communiqué avec les joueurs. Certains gars s'attendent à certaines choses et là, tu dois leur dire que leur rêve est terminé, du moins chez nous », a relaté Desjardins.

Le Rouge et Noir foulera le terrain mardi afin de tenir son premier entraînement régulier. Il se préparera en vue du match inaugural du calendrier prévu samedi à Edmonton.

Ce sera une reprise de la finale de la coupe Grey remportée par les Eskimos en novembre dernier.

Mais d'ici cette partie, d'autres changements pourraient survenir à Ottawa.

« Nous allons regarder ailleurs dans la ligue, voir quels joueurs ont été coupés, qui pourraient peut-être nous aider », a avoué Marcel Desjardins.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer