Le groupe de receveurs bien soudés du Rouge et Noir

Même s'il croit que le groupe est encore... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Même s'il croit que le groupe est encore meilleur, Brad Sinopoli ne va pas jusqu'à promettre une autre saison de 1000 verges pour les quatre receveurs du Rouge et Noir.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les flanqueurs du Rouge et Noir d'Ottawa ont écrit une des plus belles histoires dans la Ligue canadienne de football en 2015. Quatre différents athlètes qui accumulent plus de 1000 verges par la voie des airs, ça ne s'était vu qu'une fois auparavant dans la riche histoire du circuit.

La bonne nouvelle? À date, rien ne laisse présager un ralentissement.

«L'an dernier, à pareille date, nous étions en mode apprentissage. Nous ne savions pas encore à quel point nous pouvions accomplir de belles choses ensemble. Nous avons réalisé à quel point nous formons un groupe fort quand nous avons commencé à connaître du succès, semaine après semaine, sur le terrain», a raconté un membre du quatuor Brad Sinopoli, vendredi.

«Cette année, nous formons déjà un groupe bien soudé. C'est notre dernière année. Nous sommes plus à l'aise. Le climat est beaucoup moins tendu. Tout cela fait en sorte que nous sommes en avance sur l'an dernier», a-t-il enchaîné.

Sinopoli, qui est originaire de Peterborough, ne va pas jusqu'à promettre une autre saison de 1000 verges pour quatre receveurs d'Ottawa.

«Nous ne pouvons pas nous imaginer que nous allons obtenir les mêmes chiffres que l'an dernier, intervient-il. Il faut se concentrer sur notre production. Il faut simplement essayer de compléter le plus de jeux possible. À force de compléter des jeux, les verges vont naturellement s'accumuler.»

«Je peux vous assurer que nous n'avons pas reparlé une seule fois de nos statistiques de l'an dernier.

Avec ses 1035 verges gagnées, Sinopoli a été le quatrième receveur le plus productif du Rouge et Noir en 2015.

Chris Williams a été la cible favorite du quart-arrière Henry Burris. Il a parcouru 1214 verges au total durant la saison.

Greg Ellingson et Ernest Jackson ont pris le deuxième et le troisième rang. Ils ont accumulé, respectivement, 1061 et 1036 verges.

Plusieurs honneurs pour Sinopoli

Sinopoli a possiblement été l'athlète le plus décoré du groupe.

Ses performances lui ont d'abord valu le titre de joueur canadien par excellence dans la LCF. Plus tard, il a reçu le prix Syl Apps, à titre d'athlète de l'année en Ontario.

Son calendrier mondain de la saison morte a pris fin à son alma mater, l'Université d'Ottawa. À la fin du mois d'avril, il a été intronisé au Temple de la renommée du programme de football des Gee Gees.

Toute l'histoire du prix Syl Apps l'a complètement pris par surprise.

«Je n'aurais jamais cru que je pouvais être seulement considéré», dit-il.

C'est pourtant le public qui a voté pour lui. Au scrutin, il a notamment devancé la golfeuse Brooke Henderson et le sprinteur Andre De Grasse.

Dans le passé, Roger Clemens, Mike Weir, Steve Yzerman et Milos Raonic, entre autres, ont fait partie des récipendaires.

Sinopoli sera le deuxième joueur de la LCF - après Damon Allen - à y graver son nom.

«J'imagine que c'est une bonne chose pour notre ligue. Ça fait en sorte que les gens parlent de football un peu.»

Sinopoli ne pourra être présent, en octobre, lors de la soirée où le prix lui sera officiellement décerné.

Il était, en revanche, présent lors du gala des Gee Gees.

«La partie la plus cool, c'était de recevoir une trentaine de mes anciens coéquipiers. On n'a plus trop souvent la chance de passer du temps ensemble.»

Le premier match préparatoire attirera les foules

La lune de miel entre le Rouge et Noir et ses partisans s'étire encore un peu. Selon les chiffres qui circulent, plus de 20 000 billets ont été vendus pour le match préparatoire de lundi prochain.

Les Blue Bombers de Winnipeg seront de passage à la Place TD.

Les fans qui se déplaceront pour assister à cette rencontre verront plusieurs joueurs à l'oeuvre. «Tous ceux qui sont au camp et qui sont en santé auront la chance de participer à la rencontre. Certains joueront à l'attaque, certains évolueront en défensive, d'autres travailleront dans les unités spéciales», annonce l'entraîneur-chef, Rick Campbell.

Le match simulé qui est prévu pour samedi, au stade Mont-Bleu de Gatineau, sera donc très important. Pour plusieurs recrues, il s'agira d'une répétition générale avant les grands débuts dans le football canadien.

Le centre-arrière canadien Brendan Gillanders représente un cas douteux pour cette partie. Il s'est blessé à un genou, cette semaine. «On espère que ce n'est pas trop grave. On souhaite le voir en santé pour le premier match de la saison régulière», dit Campbell.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer