Jovon Johnson dit adieu au Rouge et Noir

Le demi défensif Jovon Johnson a confirmé lundi... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le demi défensif Jovon Johnson a confirmé lundi qu'il quittait l'organisation du Rouge et Noir.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un des vétérans les plus populaires dans la jeune histoire du Rouge et Noir a effectué ses adieux, lundi, à la veille de l'ouverture du marché des joueurs autonomes dans la Ligue canadienne de football (LCF).

Jovon Johnson a rédigé une série de gazouillis, confirmant que c'était fini pour lui à Ottawa. L'équipe aurait aimé le ramener pour une troisième saison, mais un fossé énorme séparerait les deux parties sur la question salariale.

«Ottawa, ce fut une très belle aventure lors des deux dernières années. J'ai eu beaucoup de plaisir au sein de l'organisation du Rouge et Noir», a commencé par écrire sur Twitter le demi défensif âgé de 32 ans.

«On m'avait offert l'opportunité de prouver que j'étais encore capable de jouer à un haut niveau. On m'avait aussi embauché pour mener un jeune groupe de demis, de leur enseigner la recette pour le succès et leur montrer comment se comporter comme un pro. Aucun de mes petits gars n'a eu des démêlées à l'extérieur du terrain!»

«Je veux donc dire merci Ottawa. Merci aux partisans, aux employés de l'équipe, aux partisans et partenaires d'affaires. Bonne chance dans vos prochains pas.»

Johnson a connu une des meilleures saisons de sa carrière en 2015, réussissant 54 plaqués et cinq interceptions.

Il s'est aussi distingué par ses nombreuses déclarations colorées dans les médias.

Le Rouge et Noir pourrait perdre 11 joueurs, dont cinq partants, au profit des autres équipes dans les prochains jours.

L'ailier défensif Justin Capicciotti et le plaqueur Keith Shologan seront parmi les plus sollicités. Mais contrairement à Johnson, ils ont été silencieux sur leur avenir depuis la fin de la dernière saison.

Ottawa semble toutefois avoir fait son deuil de Capicciotti, qui cherche à devenir un des joueurs canadiens les mieux payés.

Le Rouge et Noir posséderait peu de marge de manoeuvre sous le plafond salarial qui atteindra 5,1 millions $ en 2016. Résultat: les finalistes de la coupe Grey magasineront surtout aux rayons des aubaines sur le marché des joueurs autonomes.

Tout le contraire de l'an dernier, lorsque l'organisation agitait les gros dollars pour attirer des vedettes. Cette fois-ci, il n'y aura pas de gros noms qui aboutiront à Ottawa, à moins que le directeur général Marcel Desjardins ait caché de l'argent dans un bas de laine quelque part à la Place TD.

Qui pourrait intéresser le Rouge et Noir? Difficile à dire. Peu de noms ont circulé en coulisses.

Desjardins a dit que son club aimerait ajouter quelques demis défensifs et de la profondeur à son contingent canadien à l'attaque.

Est-ce que le centre-arrière originaire d'Orléans, Brendan Gillanders, pourrait aboutir dans la capitale? L'ancienne vedette des Gee Gees n'avait toujours pas conclu une entente avec les Argonauts de Toronto lundi.

Gillanders excelle sur les unités spéciales.

Peut-être que le vétéran Keon Raymond, un ami du quart-arrière Henry Burris, pourrait intéresser le Rouge et Noir. Il est âgé de 33 ans, mais il a réussi 24 interceptions et sept touchés défensifs en huit saisons chez les Stampeders de Calgary en plus d'éviter les blessures.

L'entraîneur-chef Rick Campbell a pris l'habitude de faire confiance à des joueurs qu'il a dirigés dans le passé à Calgary. Raymond peut autant jouer en tant que demi défensif que secondeur.

Top-5 des joueurs autonomes chez le Rouge et Noir

  • Justin Capicciotti (ailier défensif)
  • Keith Shologan (plaqueur défensif)
  • Jovon Johnson (demi défensif)
  • Brandyn Thompson (demi défensif)
  • Jeremiah Johnson (demi offensif)

Top-5 des joueurs autonomes dans la LCF

  • Ted Laurent (plaqueur défensif, Hamilton)
  • Trevor Harris (quart-arrière, Toronto)
  • Andrew Harris (demi offensif, Colombie-Britannique)
  • Josh Bourke (bloqueur offensif, Montréal)
  • Jerome Messam (demi offensif, Calgary)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer