L'état-major reste avec le Rouge et Noir

L'entraîneur-chef du Rouge et Noir Rick Campbell et... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

L'entraîneur-chef du Rouge et Noir Rick Campbell et le directeur général Marcel Desjardins ont mené leur équipe au match de la coupe Grey cette année.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Visiblement, le Rouge et Noir n'a pas le goût de perdre son directeur général, ni son entraîneur-chef à une équipe rivale de la Ligue canadienne de football (LCF).

Ses propriétaires ont annoncé mercredi avoir prolongé «de plusieurs années» les contrats de Marcel Desjardins et Rick Campbell. Ces derniers devaient écouler en 2016 une dernière saison à leur pacte initial avec l'organisation.

Les deux hommes ont guidé le Rouge et Noir au match de la coupe Grey en novembre. Le club a terminé le calendrier régulier avec une fiche de 12 victoires et six revers, lui assurant le premier rang de la division Est.

Tout ça à seulement l'an deux de la jeune franchise.

«Marcel et Rick sont tous les deux des hommes de football de très haute qualité qui ont établi une culture d'excellence à l'intérieur de notre organisation», a soutenu un des proprios, Jeff Hunt, dans un communiqué de presse.

«Les résultats disent tout. Nous savons que nous allons avoir du succès avec Marcel et Rick, une bonne nouvelle pour notre organisation et nos partisans.»

Stabilité

Desjardins, 49 ans, a été le premier employé du Rouge et Noir. Il a été embauché en janvier 2013.

C'est lui qui a déniché les joueurs via le repêchage d'expansion, des transactions et le marché des agents libres. C'est aussi le responsable de l'embauche de Campbell, nommé entraîneur de l'année, il y a trois semaines, lors du gala de la LCF.

«C'est important d'avoir une continuité au sein de l'organisation, a soutenu Desjardins en entrevue.

«Si tu as trop de changements à des positions clés, tu dois toujours recommencer. La stabilité, c'est une des clés du succès dans le sport.»

Cette annonce survient trois jours après le départ du coordonnateur à l'attaque, Jason Maas. Les Eskimos d'Edmonton l'ont arraché au Rouge et Noir afin d'en faire leur nouvel entraîneur-chef.

«Tu ne peux pas avoir de stabilité partout», a rappelé Marcel Desjardins.

Priorité aux Canadiens

Toute son attention sera maintenant dirigée vers la vingtaine de joueurs du Rouge et Noir pouvant devenir agent libre le 9 février. Des discussions ont déjà été entamées, mais aucune entente ne semble imminente. «Nos joueurs canadiens demeurent la priorité», a répété le dg. L'autre critère? Respecter le plafond salarial.

Ottawa n'aura pas d'argent pour retenir tous ses morceaux de l'édition finaliste de la coupe Grey.

On sait déjà que deux autres joueurs ne font plus partie des plans.

L'ailier défensif Vincent Desloges ne sera pas de retour en 2016. Même chose pour le porteur de ballon américain Hugh Charles, embauché à la fin de l'automne lorsque Jeremiah Johnson s'est blessé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer