Chemises carreautées, barbes et torses nus

Ce n'est pas la distance entre Ottawa et... (Jonathan Hayward, PC)

Agrandir

Ce n'est pas la distance entre Ottawa et Winnipeg qui allait empêcher les partisans du Rouge et Noir de venir encourager leur équipe au Investors Group Field.

Jonathan Hayward, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(WINNIPEG) Patrick Bissonnette tenait à assister au match de la Coupe Grey. Tellement qu'il s'est tapé le trajet entre Ottawa et Winnipeg en... automobile afin d'encourager son équipe favorite.

«Je peux te dire que c'est long en s'il vous plaît de traverser l'Ontario», a lancé en riant le Franco-Ontarien âgé de 32 ans.

Cet électricien de formation a roulé pendant 24 heures en compagnie de deux autres amis. Le trio est un abonné de saison aux matches locaux du Rouge et Noir à la Place TD.

«Nous sommes partis vendredi à 4h du matin et nous sommes arrivés ici à 4h du matin le lendemain, a-t-il relaté. Ça ne nous dérangeait pas comment on se rendait ici... Ça aurait pu être l'avion. Nous avons choisi l'auto.»

Le peu de sommeil et les 2141 km de route ne l'ont pas empêché de faire du bruit et de socialiser avec des centaines de partisans du Rouge et Noir, qui ont fait le voyage dans la capitale manitobaine. Ils provenaient de partout, de Buckingham à Embrun en passant par Rockland.

Certains ont enfilé le chandail de leur équipe, comme Jeannine Ritchot, qui souhaitait une victoire de la Coupe Grey pour sa fête. D'autres poussaient la note plus loin avec un épais maquillage rouge, noir et blanc.

Un entrepreneur de l'Est ontarien, David Ryan, portait une fausse barbe et une chemise carreautée. Il était flanqué de sa soeur Marie-Josée.

Cette allure de bûcheron était populaire au Investors Group Field, plongé dans le froid dimanche soir. De nombreux partisans portaient aussi des chapeaux de trappeur rouge et noir afin de se garder au chaud.

Quelques braves étaient, visiblement, moins frileux.

Il y a ces deux gars costumés en lutteur. Torses nus, ils portaient une cagoule, des collants et une ceinture de champions avec le logo du Rouge et Noir.

«Nous étions dans ce stade pour le tout premier match de l'équipe en juillet 2014. Jamais nous n'aurions pensé revenir ici pour un match de la Coupe Grey dès l'année suivante», a lancé un des deux partisans masqués.

La veille, le Rouge et Noir avait organisé une fête pour ses amateurs dans un bar de Winnipeg. L'édifice débordait. Le houblon coulait à flot.

Il y avait de tout. Des jeunes qui n'ont jamais connu les Renegades aux plus âgés qui jasent encore des prouesses des Moe Racine, Russ Jackson et Tony Gabriel chez les défunts Rough Riders.

«Le Rouge et Noir, c'est l'équipe de notre génération. Mais la vieille génération embarque aussi dans l'aventure. Elle s'amuse autant que nous», a soutenu Ken Lancastle, âgé de 31 ans.

Lui et son ami Jon Cheff, un fonctionnaire au gouvernement fédéral, sont parmi deux des partisans les plus connus à travers la LCF. Tout ça en raison de leur costume de bûcherons plus élaboré, des culottes à la tuque en passant par les bretelles.

Les «Lumber Joes», ce sont eux. Leurs trois derniers jours ont été passés à se faire prendre en photos et accorder des entrevues.

Ils sont le jeune visage de cette jeune franchise, tout comme Jesse Westwell, dont le corps était enveloppé de spandex rouge, de la tête au pied. «Nos partisans sont incroyables depuis nos débuts, soulignait un des propriétaires, Jeff Hunt.

«Plusieurs de ces personnes ne cessent de m'arrêter pour me dire merci de leur avoir redonné une équipe... une équipe qui gagne. C'est plutôt nous qui devrions leur dire merci d'être derrière cette équipe, de remplir notre et rendre l'atmosphère incroyable à chacun de nos matches locaux.»

Partager

À lire aussi

  • La coupe Grey échappe au Rouge et Noir

    Football

    La coupe Grey échappe au Rouge et Noir

    Le Rouge et Noir a commencé sa journée en allumant des lampions dans une église de Winnipeg. Le miracle tant souhaité ne s'est toutefois pas réalisé... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer