Les Tiger-Cats dans les pattes

Les jeux sont faits: le Rouge et Noir... (Martin Roy, archives LeDroit)

Agrandir

Les jeux sont faits: le Rouge et Noir affrontera les Tiger-Cats le 22 novembre prochain.

Martin Roy, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Rouge et Noir devra vaincre les Tiger-Cats une troisième fois de suite afin de participer au match de la coupe Grey.

Hamilton débarquera dans la capitale nationale en vue de la finale de l'Est, le 22 novembre prochain, grâce à une victoire de 25-22 obtenue dimanche après-midi contre les Argonauts de Toronto. Le botteur Justin Medlock a réussi un placement de 46 verges pour donner la victoire à son équipe alors que les dernières secondes disparaissaient au tableau indicateur.

«Nous sommes excités de savoir enfin qui nous allons affronter. Tous les entraîneurs étaient dans nos bureaux afin de suivre cette partie», a soutenu l'entraîneur-chef du Rouge et Noir, Rick Campbell, lors d'une téléconférence tenue une quarantaine de minutes après le gain des Ti-Cats.

Ottawa (12-6) a terminé au premier rang de la division, ce qui lui a valu un laissez-passer en finale. Il avait dû vaincre Hamilton à deux reprises lors des deux derniers matches du calendrier régulier.

D'abord, il y a eu ce gain de 12-6 au Tim Hortons Fields. Puis six jours plus tard, le Rouge et Noir avait signé une victoire de 44-28 à la Place TD.

«Deux parties totalement différentes. Le vent avait été un facteur majeur dans le premier match puis le second était nettement plus offensif», a souligné Campbell.

«Mais rendu à ce temps-ci de l'année, tu peux jeter aux poubelles les résultats des parties précédentes.»

Ce sera place à deux équipes qui se connaissent bien, a ajouté le coach. Deux clubs aussi qui ont appris à se détester.

Le secondeur Simoni Lawrence avait frappé le quart-arrière Henry Burris à la hauteur des genoux, il y a une douzaine de jours. Puis lors du match revanche, les joueurs des deux formations se narguaient sans cesse sur les lignes de côté.

Ce qui pourrait jouer en faveur du Rouge et Noir? Le repos et la santé.

Campbell a indiqué que les demis défensifs Jerrell Gavins et Forrest Hightower, qui avaient raté ces deux joutes contre les Ti-Cats, seront aptes à revenir au jeu. Le demi offensif Jeremiah Johnson, qui était blessé à un pied, reprendra l'entraînement mercredi.

Johnson avait inscrit neuf touchés au sol avant de subir une dislocation d'un os de son pied gauche.

De son côté, Hamilton sort amoché de sa victoire contre les Argos. Le receveur Terrell Sinkfield, qui capté plus de 1000 verges de passes, avait le pied droit enveloppé de glace au dernier quart sur le banc des joueurs. Quant à l'ailier défensif Eric Norwood, auteur de sept sacs en saison régulière, il a terminé la joute appuyée contre des béquilles.

Ce qu'on sait aussi?

Jeremiah Masoli sera le quart-arrière partant lors de la finale de l'Est. L'entraîneur des Tiger-Cats, Ken Austin, l'a confirmé dimanche après le gain des siens.

Masoli avait échappé deux fois le ballon en deuxième demie contre Ottawa lors du dernier match de la saison régulière.

Qui dit affrontement avec Tiger-Cats, dit rendez-vous avec une équipe qui reluque une troisième participation de suite au match de la coupe Grey. En 2013, elle comptait notamment Henry Burris au poste de quart-arrière. Elle l'a remercié de ses services deux mois et demi après la finale de la LCF.

«Je ne crois pas que nos joueurs ont besoin d'une motivation supplémentaire. Ils sont déjà gonflés à bloc d'obtenir une chance de se qualifier en vue du match de la coupe Grey», a soutenu Rick Campbell.

Dans la finale de l'Ouest, ce sera place à une bataille de l'Alberta entre Edmonton et Calgary, qui a vaincu dimanche la Colombie-Britannique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer