Les Patriots tiennent le coup

Tom Brady a réussi 34 de ses 54... (Steven Senne, Associated Press)

Agrandir

Tom Brady a réussi 34 de ses 54 passes dans la victoire de dimanche, pour des gains de 355 verges.

Steven Senne, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Le quatrième quart a commencé juste à temps pour permettre à Tom Brady de se racheter après un lent départ pour mener les Patriots de la Nouvelle-Angleterre à la victoire.

Et il s'est terminé juste à temps pour aider les Patriots à tenir le coup. Brady a fait fi des trois premiers quart difficiles de son équipe en lançant deux passes de touché au quatrième quart, et les Patriots ont défait les Jets de New York 30-23, dimanche, pour demeurer invaincus.

Le quart des Pats a complété 13 de ses 16 tentatives de passes pour des gains de 135 verges au dernier quart pour combler un déficit de 20-16 et procurer aux siens une avance de deux matches sur les Jets dans l'Est de l'Association nationale. Le joueur le plus utile du dernier Super Bowl a réussi 34 de ses 54 tentatives de passes et a amassé 355 verges de gains au total.

«Je crois que nous nous sommes améliorés plus le match avançait, a déclaré Brady. Nous avons fait les jeux lorsque nous en avions besoin. Je crois que c'était ça l'important.»

Ces chiffres auraient pu être encore mieux si ses receveurs n'avaient pas échappé 11 passes, dont six gracieuseté de Brandon LaFell.

Les Jets sont venus de l'arrière dans la dernière minute, réussissant un placement sur un premier essai et recouvrant le botté court avec 15 secondes à faire. Cependant, après que la courte passe de Ryan Fitzpatrick eut placé les Jets à 37 verges d'égaler la marque, une pénalité à Brandon Marshall a mis fin au match.

«Je pensais que nous les avions, a déclaré le joueur de ligne offensive Willie Colon. Je croyais que nous étions la meilleure équipe sur le terrain, mais nous ne l'étions pas... Ils nous ont battus loyalement.»

Neuvième de suite

Rob Gronkowski a capté 11 passes, un sommet en carrière, et récolté 108 verges de gains et un touché, Danny Amendola en a réussi huit pour 86 verges de gains et Brady a aussi inscrit un touché. Les champions en titre du Super Bowl ont ainsi signé une neuvième victoire de suite, si on remonte aux éliminatoires, l'an dernier.

Les Jets (4-2) ont réussi trois sacs à l'endroit de Brady en première demie et la meilleure défensive de la NFL l'a rendu inconfortable pour prendre une avance de 13-10 à la mi-temps. Mais la ligne offensive des Patriots, minée par les blessures, a répondu en deuxième demie.

Jaguars contre Bills: Jacksonville l'emporte 34-31 au stade Wembley

Les Jaguars de Jacksonville ont finalement pu faire leur nid au stade Wembley de Londres.

Blake Bortles a complété une passe de touché vers Allen Hurns alors qu'il restait 2:16 au cadran et les Jaguars ont pris la mesure des Bills de Buffalo 34-31 dimanche. «Blake garde toujours un oeil sur les zones profondes, a dit l'entraîneur-chef des Jaguars Gus Bradley. Ses yeux cherchent toujours une opportunité dans les zones profondes.»

La deuxième passe de touché du match de Bortles s'est produite peu de temps après que le demi de sûreté des Bills Corey Graham eut réalisé une interception qu'il a retournée sur 44 verges pour le majeur. Les Bills avaient alors pris les devants. Les Jaguars (2-5) ont gagné leur premier match à Londres après s'être inclinés à chacune des deux dernières saisons à Wembley, le domicile de l'équipe anglaise de soccer.

Cowboys contre Giants: un coup d'éclat de Harris fait la différence

Dwayne Harris a ramené un botté d'engagement sur 100 verges jusqu'à la zone payante et les Giants de New York ont infligé un revers de 27-20 aux Cowboys de Dallas, dimanche.

L'entraîneur Tom Coughlin a pu savourer une 100e victoire en saison régulière à la barre des Giants. Le quart Eli Manning lui a d'ailleurs remis le ballon du match dans le vestiaire, après la victoire. Coughlin est en poste depuis 2004.

Harris a passé ses quatre premières saisons dans la NFL avec Dallas. Il a signé son coup d'éclat à mi-chemin au dernier quart, après un touché des Cowboys qui nivelait le score 20-20 (une passe de 25 verges de Matt Cassel à Devin Street). «C'était une sensation fabuleuse de réussir ça contre d'anciens coéquipiers», a dit Harris.

Vikings contre Lions: Bridgewater accumule 316 verges

Teddy Bridgewater a établi un sommet cette saison avec 316 verges aériennes, aidant les Vikings du Minnesota à l'emporter 28-19 face aux Lions de Détroit.

Bridgewater a notamment signé une passe de touché de 36 verges à la recrue Stefon Diggs. Réussie en début de troisième quart, la connexion a placé le club en avance pour de bon. Diggs a capté six ballons pour 108 verges, tandis que Blair Walsh a obtenu cinq placements. Adrian Peterson a fourni une course de 75 verges, aidant les Vikings (4-2) à mériter un premier gain à l'étranger cette saison.

Le club de Mike Zimmer va tenter de rééditer à Chicago, dimanche prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer