Les Griffons signent une saison parfaite

Les Griffons du Cégep de l'Outaouais ont battu... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Les Griffons du Cégep de l'Outaouais ont battu les Cavaliers du collège Champlain par la marque de 38-29 samedi.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La soirée aurait dû prendre fin avec des célébrations. Les Griffons du Cégep de l'Outaouais venaient de signer la première saison parfaite de leur histoire, samedi soir, au stade Mont-Bleu.

Tout ça dans la pluie. Tout ça grâce à 35 points sans riposte en deuxième demie pour gagner 38-29 contre les Cavaliers du collège Champlain, leurs plus sérieux adversaires dans la section Sud-Ouest de la Ligue de football collégial du Québec.

Sauf que l'euphorie a vite laissé place à la consternation quand les joueurs se sont pointés dans le vestiaire. Le domicile des Griffons avait été cambriolé pendant que les joueurs effectuaient leur remontée spectaculaire.

«C'était une bonne soirée», a lancé l'entraîneur-chef Sébastien Tétreault au journaliste du Droit après avoir rencontré les policiers de Gatineau.

Plusieurs joueurs se sont fait dérober des effets personnels. De l'équipement aurait aussi disparu.

La seule chose que les voleurs n'ont pu enlever aux Griffons? Leur exploit. Celui d'être demeuré invaincu durant le calendrier régulier. L'équipe gatinoise a remporté ses huit matches cet automne, dominant ses adversaires 297-109 au chapitre des points marqués.

Même l'édition 2008 des Griffons, qui avait participé au match du Bol d'Or, n'avait pas atteint la perfection.

«C'est spécial surtout qu'il s'agit du 10e anniversaire du programme de football des Griffons», a avoué le capitaine et secondeur Vincent Viau-Duval.

Ce dernier a vanté l'esprit d'équipe qui habite ce groupe.

Il a aussi reconnu que l'entraîneur a passé un message aux joueurs à la mi-temps, question de les secouer.

L'équipe tirait alors de l'arrière par 26 points.

«On nous a dit que nous étions meilleurs que ça. Qu'on méritait mieux que ça et qu'il fallait faire mieux, a relaté Viau-Duval. Tout le monde est sorti du vestiaire la pédale au fond.»

Ce qui a plu au coach.

«J'ai passé mon message et des leaders se sont aussi levés pour parler. C'était la première fois que nous faisions face à de l'adversité cette saison. Nous n'avions jamais tiré de l'arrière après une demie, a noté Tétreault.

«Nous avons démontré que nous sommes une équipe avec du caractère, qui est capable de revenir de l'arrière.»

Le quart Olivier Sabourin a mené l'attaque en complétant des passes de touché à Maxime Chainey et Félix Lupien. Il a aussi inscrit deux majeurs via la course. La défensive a réussi cinq sacs, dont deux gracieusetés de Jérémie Faubert. Ce dernier a aussi effectué trois plaqués pour perte.

Les Griffons entameront les éliminatoires samedi prochain, accueillant un match quart de finale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer