Le Rouge et Noir sera des séries

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La traversée du désert des équipes de football d'Ottawa a ironiquement pris fin sous une pluie battante.

Le Rouge et Noir d'Ottawa a eu raison des Blue Bombers de Winnipeg 27-24 vendredi soir à la Place TD afin d'assurer sa participation aux séries éliminatoires de la Ligue canadienne de football devant 22 865 braves partisans.

Ce sera la première fois que la capitale verra un de ses clubs avoir une chance de lutter pour la coupe Grey depuis 1994, une disette de 21 ans qui ne comprend que huit saisons au total (les deux dernières des Rough Riders, les cinq des Renegades, et la première du Rouge et Noir).

Avec une fiche de 9-6, Ottawa est aussi assuré de jouer au moins pour ,500 pour la première fois depuis 1992 (9-9) et a toujours espoir de finir au premier rang dans la division Est, ayant autant de victoires que Hamilton et Toronto, qui ont des fiches identiques de 9-5. La troupe de Rick Campbell finira sa campagne avec une visite à Winnipeg samedi prochain et une série aller-retour contre les Tiger-Cats.

Burris brille encore

«Nous avons travaillé fort pour nous rendre jusqu'ici et même si nous avons encore du travail à faire d'ici aux séries, nos partisans ont attendu ce moment longtemps et on va le savourer. On aurait pu se faciliter la vie en allant chercher plus de touchés au lieu de se contenter de placements et on ne pourra pas toujours faire ça», a noté le meneur de l'attaque encore une fois, le quart Henry Burris, qui a complété 34 de ses 43 passes pour 370 verges de gain, s'approchant à seulement huit verges du cap des 60 000 verges en carrière.

Ça semblait mal parti quand le nouveau spécialiste des retours de bottés Reggie Dunn a échappé le botté d'envoi dès le départ à sa ligne de 27, mais la défensive a résisté sur un troisième essai et une verge pour reprendre le ballon.

Burris a ensuite orchestré une poussée de 92 verges couronnée par sa passe de cinq verges au demi William Powell et c'était 7-0.

Chris Milo a ajouté trois courts placements pendant le reste de la première demie, Ottawa manquant d'opportunisme une fois rendu à la porte des buts. Un touché sur une passe à Brad Sinopoli a notamment été rappelé parce que Maurice Price était hors-jeu sur la séquence.

Les Bombers sont revenus dans le match en marquant un touché (passe de cinq verges de Matt Nichols à Darvin Adams) dès le début du troisième quart, mais deux interceptions de Jovon Johnson et une autre d'Abdul Kanneh en plein sur la ligne des buts a préservé en grande partie l'avance des locaux.

Après cette dernière, une mauvaise remise du centre John Gott a forcé Burris à concéder un touché de sûreté.

Après la première de Johnson, Milo a ajouté un quatrième placement.

Puis en fin de rencontre, Powell a effectué une autre course de quatre verges pour un majeur pour mettre le dernier clou dans le cercueil des Bombers, même s'ils ont ajouté deux majeurs en fin de rencontre pour réduire l'écart.

1000 verges pour Williams

Dans la victoire, le receveur de passe Chris Williams a capté 10 passes pour 125 verges, incluant une bombe de 38 verges qui a mené à un botté de précision. Cela lui a permis de franchir la barre des 1000 verges de gain en une saison, une première pour un receveur du Rouge et Noir.

«Les conditions étaient mauvaises, mais ce n'était pas si pire que ça quand même, a dit Williams. Maintenant qu'on sait qu'on s'en va à la danse, on doit continuer à améliorer notre exécution lors des trois dernières semaines de jeu. Nous avons mal fini ce match, heureusement que la défensive a joué un gros match.

Burris a aussi couru pour 22 verges, ce qui lui a permis de dépasser Dave Raimey, un ancien Bomber (5528 verges de gain), au 33e rang de l'histoire de la LCF.

«On ne se donnera pas de grandes tapes dans le dos», dit Rick Campbell

L'entraîneur-chef Rick Campbell espère que sa troupe ne se... (Archives, LeDroit) - image 3.0

Agrandir

L'entraîneur-chef Rick Campbell espère que sa troupe ne se contentera pas seulement de s'être assuré d'une place en séries.

Archives, LeDroit

Rick Campbell espère que sa troupe ne se contentera pas seulement de s'être assuré d'une place en séries.

«C'est certain que c'est une grosse affaire, nous sommes une jeune franchise, notre deuxième année dans la ligue seulement. Ça veut dire beaucoup de se qualifier pour les séries, mais je sais que nos gars ont de plus grosses attentes pour cette équipe en allant vers l'avant. C'est une belle réussite, nous en sommes fiers, mais on ne se donnera pas de grandes tapes dans le dos. Nous allons tenter de continuer à nous améliorer et voir combien de victoires nous pourrions remporter», a-t-il dit dans son point de presse après le gain de 27-24 contre Winnipeg qui a été plus facile que le pointage final ne l'indique vraiment.

Le prochain objectif du Rouge et Noir sera d'essayer de terminer au moins au deuxième rang dans l'Est pour être l'hôte de son match de série.

«Après une place en séries, tu tentes t'assurer de jouer un match en domicile, tu essaies aussi de finir premier. On va tenter de grimper la montagne, même si on sait qu'il y a plusieurs bons clubs dans l'Est», a ajouté Campbell.

Ce dernier a révélé après le match que le spécialiste des retours de botté Reggie Dunn avait été blessé sur le retour du botté d'envoi où il a échappé le ballon, c'est pour ça qu'il n'a pas joué par la suite. Ce ne serait pas trop grave cependant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer