Maher seulement l'ombre de lui-même

Le botteur du Rouge et Noir Brett Maher.... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le botteur du Rouge et Noir Brett Maher.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Son retour au jeu n'aura duré que quatre parties.

Le botteur de dégagement Brett Maher a été libéré, hier, au lendemain d'une défaite crève-coeur contre Toronto.

Le Rouge et Noir a annoncé la nouvelle en fin d'après-midi. « C'est pas mal clair pourquoi, a commencé par expliquer le directeur général, Marcel Desjardins, au Droit.

« Nous nous attendions à voir le même joueur que l'an dernier. C'est pas mal évident que ce n'est pas le cas. Même lui est le premier à l'admettre. »

Maher avait été nommé joueur par excellence au sein des unités spéciales en 2014 chez le Rouge et Noir. Il avait conservé la deuxième meilleure moyenne (45,4 verges par botté) pour les dégagements dans la LCF.

Une blessure à la hanche l'avait empêché de participer au camp d'entraînement et d'entamer la saison actuelle. Résultat, l'équipe a utilisé cinq joueurs différents pour effectuer des bottés de dégagement et d'envoi.

Maher a contacté ses patrons à la mi-septembre, les informant qu'il avait retrouvé la santé. Il avait épaté durant un essai privé.

Sauf que les deux dernières semaines ont été éprouvantes. Il a raté quelques dégagements contre Montréal puis Toronto.

Desjardins a indiqué que Ronnie Pfeffer, qui se trouvait jusqu'à tout récemment sur la liste des blessés, prendra la relève pour le reste de la saison.

Pas question pour le Rouge et Noir de magasiner pour un autre botteur.

Pfeffer est un produit canadien, qui a disputé deux parties à Ottawa avant d'être tassé en faveur de Maher. « Ça va nous permettre d'aligner un autre joueur américain ailleurs dans l'alignement », a souligné le dg.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer