Le Rouge et Noir n'a pas oublié les Argos

Le Rouge et Noir s'est incliné 30-24 la... (Mark Blinch, Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le Rouge et Noir s'est incliné 30-24 la dernière fois qu'il a croisé le chemin des Argonauts de Toronto. «J'en ai encore le goût amer», avoue le demi défensif Jerrell Gavins (24).

Mark Blinch, Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Rouge et Noir a perdu seulement quatre fois depuis le début de la saison. Mais il y a un revers qui le hante encore sur une base quotidienne, ou presque.

Celui du 23 août dernier au Rogers Centre. Une défaite de 30-24 encaissée aux mains des Argonauts de Toronto, les visiteurs samedi soir à la Place TD.

«Un match que nous n'avons pas encore oublié. J'en ai encore un goût amer», a avoué le demi défensif, Jerrell Gavins, à la veille de cet affrontement entre deux rivaux de la division Est.

«L'indiscipline nous avait coulés», a-t-il rappelé.

Ottawa avait écopé de 20 pénalités pour des pertes de 228 verges. Une infraction du demi Brandon McDonald pour conduite antisportive après le jeu avait été l'élément déclencheur de la remontée victorieuse des Argonauts, qui tiraient de l'arrière 24-17, tôt au quatrième quart.

On connaît la suite. Le Rouge et Noir a libéré McDonald, même si ce dernier était l'un de ses meilleurs joueurs défensifs.

Un message a été passé au reste de l'équipe. Plus aucun écart de comportement ne sera toléré par l'organisation durant une joute.

Depuis, Gavins et ses coéquipiers ont gagné trois parties de suite.

«Oui, nous avions manqué de discipline. Mais en défensive, notre ligne tertiaire été battue par trois longs jeux aériens. Il ne faut pas répéter les mêmes erreurs», a fait remarquer le vétéran demi de coin Jovon Johnson, qui a réalisé trois interceptions en 11 matches en 2015.

Le jeune Gavins en a réussi autant. Il a notamment mis la main sur une passe du quart-arrière Trevor Harris lors du dernier match entre les Argos et le Rouge et Noir, ramenant le ballon dans la zone des buts pour un touché.

«Cette défaite à Toronto a servi de leçons», a reconnu l'entraîneur-chef Rick Campbell, plus tôt cette semaine, en préparant sa troupe pour cette prochaine partie. Il s'agira du premier de quatre matches consécutifs à domicile.

«Ça me semble une éternité depuis notre dernière joute ici», a dit Campbell en rencontrant les medias sur la surface synthétique de la Place TD.

De retour à la maison

Le Rouge et Noir n'a joué qu'une fois chez lui depuis sept semaines. «Tu retrouves une ambiance dans ce stade comme nulle part ailleurs», a juré le vétéran entraîneur de la LCF.

Tous les billets ont été vendus en vue de cette visite des Argonauts. Les amateurs remarqueront trois changements à l'alignement de l'équipe locale.

Celui qui pique la curiosité?

William Powell remplacera Travon Van à titre de demi offensif substitut. Surtout, il sera utilisé afin de retourner les bottés d'envoi.

Il s'agira d'un premier match pour cet ancien de la NFL.

«Nous voulons jeter un coup d'oeil sur lui, voir ce qu'il peut ajouter à cette équipe. Il a passé une saison complète à effectuer les retours de botté chez les Cardinals de l'Arizona», a soutenu Campbell.

Powell, 27 ans, portera le numéro 29 qui avait été popularisé par l'ancien porteur de ballon Chevon Walker, congédié le mois dernier après un début de saison très ordinaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer