Un horaire de fou pour le Rouge et Noir

«Chaque année, il y a des bizarreries. Chaque... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

«Chaque année, il y a des bizarreries. Chaque club doit passer à travers une séquence semblable, ou presque», souligne l'entraîneur-chef Rick Campbell.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Rouge et Noir s'attaque à la portion la plus intense et... bizarre de son calendrier régulier. Trois parties en l'espace de 11 jours l'attendent dès samedi à la Place TD.

Ces trois matches l'opposeront contre des équipes qui tentent de le doubler au classement de la division Est. Les Argonauts de Toronto seront les premiers visiteurs, ce week-end. Ils reviendront dans la capitale le 6 octobre, un mardi soir.

Entre ces deux joutes, les Alouettes de Montréal débarqueront un jeudi à Ottawa, où ils ont perdu plus tôt cette saison.

«Ça ne sera pas une séquence reposante. Mais je ne suis pas inquiet. Les entraîneurs vont prendre bien soin de nous, a soutenu l'ailier défensif Justin Capicciotti, hier, après l'entraînement des siens. Même si nous avons peu de temps pour nous préparer, il y a moyen de s'arranger. Au lieu de s'entraîner, plus de temps sera consacré aux séances vidéos pour analyser notre prochain adversaire.»

Le Rouge et Noir se croise les doigts. Il veut éviter les blessures.

«Tu auras peu de temps pour récupérer entre ces parties, a reconnu le bloqueur SirVincent Rogers du haut de ses 6' 4" et 319 livres. Ce sera à nous de prendre soin de notre corps.»

L'entraîneur-chef Rick Campbell a refusé de critiquer les dirigeants de la LCF qui ont élaboré cet horaire de fou. «Chaque année, il y a des bizarreries. Chaque club doit passer à travers une séquence similaire ou presque», a-t-il rappelé.

Par exemple, les Alouettes affronteront le Rouge et Noir quatre jours après leur partie à Régina contre les Roughriders.

Une chance en or

Au total, Ottawa disputera ses quatre prochaines parties à domicile. Quatre matches qui risquent d'être joués devant des salles combles.

«C'est une chance en or pour nous de grimper au classement. Je ne me souviens pas de la dernière fois que j'ai joué quatre parties de suite à la maison.»

«Ça doit être une première pour moi en carrière. Tout ça pour dire qu'il faut en profiter», a avoué le quart-arrière Henry Burris. Ses coéquipiers et lui occupent le deuxième rang avec une fiche de 7-4.

Hamilton (8-4) trône au sommet.

Les deux clubs s'affronteront à deux reprises lors des deux dernières semaines de la saison régulière.

Le Rouge et Noir ne veut plus se contenter maintenant de se qualifier en vue des éliminatoires. «Nous avons une chance de terminer en première position. Nous allons travailler fort pour y arriver», a assuré Capicciotti.

Partager

À lire aussi

  • Forrest courra contre les Argos

    Football

    Forrest courra contre les Argos

    Il assure être moins flamboyant sur le terrain que ses colocataires Brandyn Thompson et Jerrell Gavins. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer