Pruneau rêve aux séries

Antoine Pruneau... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Antoine Pruneau

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Rouge et Noir entame la deuxième moitié de saison en rêvant plus que jamais aux éliminatoires.

Le club montre une fiche de 5-4 à mi-chemin du calendrier régulier. Trois ou quatre autres victoires d'ici les prochaines semaines et Ottawa devrait accéder à la ronde automnale.

«Je vais être très déçu si nous n'accédons pas aux éliminatoires, avoue le secondeur québécois Antoine Pruneau.

«Nous sommes en bonne position en ce moment. Avec l'intensité que nous démontrons chaque jour à l'entraînement, je ne vois pas comment nous pourrions manquer notre coup.»

Pruneau avait prédit 12 victoires au Rouge et Noir à la fin du camp d'entraînement. Une déclaration qui lui avait valu de se faire taper sur les doigts par ses patrons. Trois mois plus tard, la prédiction n'est pas si folle.

Le Rouge et Noir devrait posséder un dossier de 6-3, n'eût été une fin de match atroce à Toronto, il y a deux semaines. L'attitude a beaucoup changé par rapport à l'an dernier. «Nous sommes une équipe qui croit en nos chances de gagner chaque match. Puis la direction est stricte avec nous, souligne Pruneau.

«Nous n'avons pas une grosse marge d'erreur. Et c'est bien comme ça. C'est de cette façon que tu vas gagner des championnats.»

Visiblement, le message a été saisi lorsque l'organisation a congédié son meilleur demi défensif, il y a une douzaine de jours. Brandon McDonald avait fait preuve d'indiscipline durant plusieurs matches, écopant de pénalités après le sifflet de l'arbitre.

Une de ces infractions a mené à cette défaite aux mains des Argonauts à Toronto.

mcomtois@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer