Trois touchés et une victoire

Ottawa a battu les Roughriders 35-13, hier....

Agrandir

Ottawa a battu les Roughriders 35-13, hier.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ce n'était qu'un match, contre la pire équipe de la LCF par surcroît, mais l'espace de celui-ci, Jeremiah Johnson a bien fait paraître ses patrons.

Les dirigeants du Rouge et Noir d'Ottawa, le d.g. Marcel Desjardins et l'entraîneur-chef Rick Campbell en tête, avaient fait sourciller vendredi en retranchant le vétéran demi offensif Chevon Walker, pour faire confiance à Johnson.

Celui-ci les a remerciés en y allant d'un tour du chapeau de touchés dans la victoire de 35-13 des locaux aux dépens des pauvres Roughriders de la Saskatchewan, qui ont encaissé une neuvième défaite en autant de parties cette saison devant une salle comble de 24468 amateurs en liesse à la Place TD.

Sa première course pour un majeur, sur six verges, avait lancé Ottawa (5-4) en avant 14-0 après un peu plus de sept minutes de jeu. Puis quand les visiteurs ont réduit l'écart à 14-10 à la mi-temps, ses deux autres touchés, sur un plongeon d'une verge et une course de 35 verges, ont permis au Rouge et Noir de prendre une sérieuse option sur cette victoire qui mettait fin à une série de deux revers consécutifs.

«Il avait été notre partant la semaine dernière (à Toronto), donc ce n'était pas un changement qu'on a apporté. On sait qu'il (Johnson) est un bon joueur de football», a raconté Campbell.

Ce «bon joueur» a terminé la rencontre avec 92 verges de gain au sol en 12 courses hier, une excellente moyenne de 7,7 verges par portée.

«J'ai fait ce que je suis censé faire, ce n'est rien de différent. L'organisation me donne une chance et je suis extasié par ma performance (hier), mais je ne peux rien dire de plus que ça. Ces gars-là m'appuient et je leur rends la pareille», a dit Johnson, qui a souligné son dernier majeur en sautant dans une section des gradins, un peu comme les joueurs des Packers le font au Lambeau Field de Green Bay.

Johnson, qui n'avait pas marqué trois touchés dans un même match depuis les rangs universitaires, n'avait rien à redire contre la décision de ses patrons de laisser Henry Burris franchir la dernière verge séparant le club de la zone des buts au quatrième quart, après une punition pour obstruction contre Brad Sinopoli dans la zone des buts.

Burris solide

Le vétéran quart a connu une bonne sortie avec 19 passes complétées en 33 tentatives pour 259 verges de gain, avec une passe de touché et une interception sans conséquence en fin de rencontre. Il avait commencé le match en rejoignant Maurice Price sur une passe et course de 37 verges.

«Leur défensive nous a compliqué la vie pour le reste de la première demie en bougeant beaucoup ses joueurs. Nos entraîneurs ont apporté de bons ajustements à la mi-temps, on est revenu à la base et comme ils limitaient nos possibilités de passer, il a fallu courir un peu plus. La ligne offensive a bien répondu, me donnant du temps pour passer et créant des brèches pour que 'JJ' (Jeremiah Johnson) puisse courir», a analysé Burris.

Le Rouge et Noir a su profiter des nombreuses erreurs des jeunes quarts des Roughriders, Brett Smith et Tino Sunseri, lancés aux fauves en raison des blessures aux vétérans Darian Durant et Kevin Glenn. Smith a lancé une interception dans la zone des buts, captée par Abdul Kanneh, en fin de deuxième quart, après qu'un dégagement du nouveau botteur Ronnie Pfeffer bloqué par les Roughriders lui ait permis de rejoindre Naaman Roosevelt dans la zone payante. Son remplaçant a été victime de huit des 10 sacs d'Ottawa (voir autre texte).

«On savait que la Saskatchewan ferait de gros jeux, toutes leurs parties sont serrées. Mais pour devenir un bon club, il faut répondre quand quelque chose de mauvais vous arrive et c'est ce qu'on a fait», a souligné Campbell, qui donnera maintenant une semaine de congé à son club vu qu'il n'a pas de match la semaine prochaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer