Rouge et Noir: Bain de foule sous la pluie

Le Rouge et Noir a présenté un match...

Agrandir

Le Rouge et Noir a présenté un match intra-équipe au stade Mont-Bleu devant quelque 200 braves spectateurs qui ont défié les éléments.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il pleuvait pour le bain de foule annuel du Rouge et Noir en sol gatinois, jeudi soir, au stade Mont-Bleu.

Un match intra-équipe durant lequel le demi défensif Brandyn Thompson s'est amusé comme un gamin dans un parc aquatique. Il a réussi trois interceptions devant environ 200 spectateurs qui ont bravé les soubresauts de dame Nature.

« Nous avons trouvé une façon de nous amuser en cette dernière journée du camp d'entraînement, a lancé Thompson, une vedette montante au sein de la défensive du Rouge et Noir. Cette défensive va s'imposer encore plus cet été. Elle a montré plusieurs beaux flashs la saison dernière », a ajouté le joueur âgé de 25 ans.

Plusieurs amateurs s'étaient déplacés afin de voir certaines des nouvelles acquisitions, dont les receveurs Maurice Price, Chris Williams, Ernest Jackson et Greg Ellingson. Ils n'auront pas été déçus.

Williams a réussi un attrapé spectaculaire en captant le ballon avec une main, inscrivant un touché de 65 verges. Price, lui, a diverti la foule lorsque l'équipe a été présentée, étant de loin le joueur le plus expressif. Il gesticulait ici et là.

« Ce n'était pas planifié de ma part. Ça, c'est moi. Un gars qui aime avoir du plaisir, qui aime sourire et qui adore interagir avec les gens », a lancé Price en se pointant devant les journalistes, l'équipement détrempé.

Un autre qui s'est amusé ? Le centre-arrière Patrick Lavoie qui, sans surprise, a été un des joueurs les plus sollicités par les chasseurs d'autographes.

« J'adore venir ici. L'an passé, j'habitais même à Hull, a-t-il rappelé. Oui, nous avons eu droit à une bonne douche. Les ballons commençaient à peser une tonne vers la fin. C'était difficile de les lancer, mais nous avons quand même réussi à faire des jeux. Puis c'est agréable de changer d'air. »

Comme à la maison

Lavoie et ses coéquipiers ont passé trois semaines à l'université Carleton, site du camp d'entraînement. Un camp que le Rouge et Noir aurait bien aimé tenir au stade Mont-Bleu.

« C'est un bel endroit. Nous adorons le terrain, a soutenu le directeur général Marcel Desjardins. C'est plate par contre qu'il n'y a pas de dortoirs à proximité. Ça nous permettrait de tenir notre camp ici. »

Le mot de la fin revient à l'entraîneur-chef Rick Campbell, qui a aimé voir les siens mis à l'épreuve sous la pluie.

« Et il ventait, a-t-il noté. C'est bon pour nous de jouer dans de mauvaises conditions. Il y a de bonnes chances que nous serons confrontés à une pareille situation à un certain moment durant la saison. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer