Rouge et Noir: Phillips revient de sa longue absence

Tout le monde chez le Rouge et Noir... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Tout le monde chez le Rouge et Noir est heureux de revoir Justin Phillips. «C'est une bonne nouvelle pour lui et pour nous», a souligné l'entraîneur-chef Rick Campbell.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sa dernière présence sur un terrain de football avec des épaulettes et un casque remontait à la mi-juillet, à Hamilton. Le soir en question, Justin Phillips s'est fracturé la jambe gauche.

Le capitaine des unités spéciales du Rouge et Noir tentait de bloquer un adversaire sur un retour de botté. La scène ne laissait aucun doute sur la sévérité de sa blessure.

Le vétéran âgé de 30 ans ressemblait à un bretzel.

«Ce fut terrible», avoue Phillips, qui tente un retour au jeu ces jours-ci au camp d'entraînement.

«Je me suis fait mal un peu partout durant ma carrière. J'ai subi mon lot d'opérations. Mais ça, ce fut de loin la pire blessure.

«Me casser la jambe, c'était la partie la moins douloureuse de mes péripéties. Ma cheville m'a causé de sérieux problèmes. J'ai déchiré tous les ligaments possibles.»

Les médecins ont dû lui insérer une série de vis. Deux interventions chirurgicales ont été nécessaires.

La patience a été de mise pour Phillips, qui espérait revenir au jeu à la fin du calendrier régulier, la saison dernière. La rééducation s'est avérée plus longue que prévu.

Le Rouge et Noir l'a même tenu à l'écart de son mini-camp en avril.

«J'ai mis beaucoup de temps pour revenir au jeu. Et le travail n'est pas terminé, note Phillips.

«Je devrai toujours être prudent avec ma cheville, en prendre soin et éviter qu'elle enfle trop. Je dois encore effectuer des exercices de renforcement.»

Il s'agirait d'une neuvième année dans la LCF pour cet ancien premier choix des Stampeders de Calgary. En plus de son rôle au sein des unités spéciales, il peut dépanner en tant qu'ailier défensif, ayant déjà réussi 31 plaqués défensifs durant une saison en 2011.

«Je suis heureux de le revoir parmi nous. C'est une bonne nouvelle pour lui et pour nous, soutient l'entraîneur-chef Rick Campbell.

«Je suis fier de lui. Il (Justin) a surmonté une vilaine blessure et deux opérations. Il a travaillé tellement fort pour revenir au jeu. Il a été un bon soldat dans cette ligue. Il a réalisé de belles choses durant sa carrière.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer