Le Rouge et Noir frappe un grand coup

L'entraîneur Rick Campbell, à gauche, ainsi que le... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

L'entraîneur Rick Campbell, à gauche, ainsi que le directeur général du Rouge et Noir, Marcel Desjardins, à droite, ont annoncé mardi l'embauche du receveur et spécialiste des retours de bottés, Chris Williams.

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le magasinage du Rouge et Noir était loin d'être terminé. Il restait encore de l'argent dans le coffre-fort de la Place TD pour l'embauche d'un autre joueur d'impact.

Cette fois-ci, un receveur et spécialiste des unités spéciales débarque dans la capitale nationale. Chris Williams, qui a battu un record de la Ligue canadienne de football (LCF) en marquant six touchés sur des retours de bottés en 2012, a accepté un contrat d'une saison.

Sa venue a créé une onde de choc. Personne n'a vu venir le coup dans le circuit Orridge.

Pourquoi? D'abord parce que le Rouge et Noir a ajouté quatre gros noms à la position de receveurs durant l'hiver en Maurice Price, Ernest Jackson, Brad Sinopoli et Greg Ellingson. Il a aussi dépensé de gros sous pour ajouter le bloqueur SirVicent Rogers.

Puis aucune rumeur n'avait circulé quant au retour de Williams dans la LCF, lui qui a passé les deux dernières années dans la NFL à Chicago et La Nouvelle-Orléans.

«Ça fait un bout de temps que nous travaillons sur ce dossier [...] Depuis le début de la nouvelle année lorsque nous planifions notre approche en vue de l'ouverture du marché des joueurs autonomes, a confié le directeur général Marcel Desjardins, visiblement fier de son coup devant les médias.

«Nous avions conservé des sous au cas où cette embauche puisse devenir réalité. Notre patience a porté des fruits.»

Williams, 27 ans, a effectué ses débuts en 2011 chez les Tiger-Cats de Hamilton, étant nommé recrue de l'année dans la LCF. L'année suivante, il a capté 83 passes pour 1298 verges et 11 touchés.

L'athlète de 5'8" et 175livres a été sélectionné au sein de l'équipe d'étoiles de la ligue lors de ces deux saisons.

«Il (Chris) est un joueur dynamique capable de changer le match en réussissant un gros jeu, a rappelé Desjardins. C'est aussi un excellent receveur.»

Il s'agit également d'une autre cible que connaît bien le quart-arrière Henry Burris. Les deux joueurs ont fait équipe chez les Tiger-Cats.

L'arrivée de Williams viendra régler un des maux de tête dont souffrait le Rouge et Noir à sa saison inaugurale. Le club a été incapable de marquer un touché sur un retour de botté.

«Avec l'adoption des nouveaux règlements dans notre ligue, ça devrait favoriser encore plus un gars comme Chris. Ça lui donnera encore plus de temps et d'espace pour se démarquer, utiliser sa rapidité», a souligné l'entraîneur-chef Rick Campbell.

Sécurité d'emploi

Williams affirme qu'il avait plusieurs offres sur la table. Aucune ne provenait de son ancien club. Les Tiger-Cats et lui s'étaient chicanés sur la place publique au sujet de son contrat précédent, il y a deux ans. Un litige qui avait abouti devant les tribunaux.

Quelques équipes de la NFL l'ont convié à des entraînements privés depuis que les Bears l'ont libéré en décembre.

Mais le père de famille de trois jeunes enfants, dont une fillette âgée de deux mois, a opté pour la sécurité d'emploi en vue de 2015. «J'ai pensé à mon avenir en changeant des couches ces dernières semaines», a-t-il lancé en riant.

Le nouveau Rouge et Noir restera en ville dans les prochains jours. L'équipe tiendra son mini-camp du printemps à la Place TD, de lundi à mercredi.

Chris Williams a hâte de rencontrer ses nouveaux coéquipiers. «Ce club a perdu plusieurs parties serrées par la marge de quelques points seulement, a-t-il rappelé.

«Si tu transformes la moitié de ces matches en victoires, l'équipe aurait terminé la saison avec une fiche de 8-10 et aurait participé aux éliminatoires. Elle a ajouté plusieurs bons joueurs durant l'hiver. Je ne suis qu'un morceau de ce casse-tête.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer