Le «sol» aide les Packers

Les arbitres ont jugé que le sol avait... (Associated Press)

Agrandir

Les arbitres ont jugé que le sol avait fait perdre le ballon à Dez Bryant, alors qu'il était à la ligne de 1.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
GREEN BAY

Aaron Rodgers a réussi deux passes de touché dans une deuxième demie de 16 points pour Green Bay, hier, alors que les Packers ont battu les Cowboys de Dallas 26-21, obtenant ainsi leur place au match de championnat de la Nationale.

Les Cowboys ont menacé avec un peu plus de quatre minutes au cadran, mais les arbitres ont déclaré passe incomplète ce qui semblait être une connexion de 31 verges de Tony Romo à Dez Bryant jusqu'à la ligne de 1, sur un quatrième essai. Ils ont jugé que le sol lui a fait perdre le contrôle du ballon.

Après une saison régulière de 8-0 au Lambeau Field, les Packers sont donc restés invaincus à la maison depuis le début de la campagne.

Le groupe de Mike McCarthy affrontera les Seahawks à Seattle dimanche prochain, avec une participation au Super Bowl à l'enjeu.

«Je crois que j'ai encore 120 minutes à donner», a dit Rodgers en référence à son mollet amoché.

«Nous jouons bien différemment de ce que nous avons montré dans ce premier match, a dit Rodgers. Ce sera un bon test de les affronter à nouveau. Pour être les meilleurs il faut battre les meilleurs, et ils sont les champions en titre.»

Rodgers a accumulé 316 verges de gains aériens, complétant 24 passes sur 35. Il a réussi trois passes de touché et n'a pas été intercepté.

«Je suis fier de la façon dont les gars ont joué en deuxième demie, a dit Rodgers. La défense a fait des gros jeux. Ça nous donne confiance de savoir que nous pouvons combler un écart et ensuite l'emporter.»

Andrew Quarless (quatre verges), Davante Adams (46) et Richard Rodgers (13) ont capté ses passes de touché. L'attrapé de ce dernier a amené le score au compte final, avec 9:10 au cadran au dernier quart.

Adams et Randall Cobb ont totalisé 117 et 116 verges de réceptions, respectivement.

Une des réussites de Cobb a pavé la voie au premier botté de précision des siens, en toute fin de première demie.

Il a su garder de justesse les pieds dans les limites, pour une passe de 31 verges. Deux jeux plus tard, Mason Crosby a logé le ballon entre les poteaux sur 40 verges, et les Packers ont pu retraiter au vestiaire en déficit de seulement quatre points, avec le score 14-10 Cowboys.

Crosby a également signé un placement de 30 verges, tandis qu'Eddie Lacy a récolté 101 verges.

Tony Romo a réussi deux passes de touché pour les Cowboys, qui n'avaient pas perdu à l'étranger en saison régulière. Il a complété 15 passes sur 19, pour 191 verges. Il n'a pas subi d'interception.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer